Création du diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social

Sanitaire et social

Un récent décret instaure un nouveau diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social.

Créé par un décret du 29 janvier (JO du 31 janvier 2016), le nouveau diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social remplace le diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et le diplôme d’État d’aide médico-psychologique. Ce texte fixe les modalités d’organisation de la formation et de délivrance du diplôme. Le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social « atteste des compétences nécessaires pour réaliser un accompagnement social au quotidien, visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature, qu’il s’agisse de difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie, ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, et à permettre à la personne de définir et de mettre en œuvre son projet de vie ». Le référentiel professionnel de l’accompagnant éducatif et social figure dans un arrêté publié au Journal officiel le même jour.

Le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social est structuré en un socle commun de compétences et trois spécialités :

  • Accompagnement de la vie à domicile,
  • Accompagnement de la vie en structure collective,
  • Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Les certificats de spécialité peuvent être obtenus uniquement par une formation complémentaire.

La formation préparant au diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social, pour l’acquisition du socle commun de compétences et des spécialités, comprend une formation théorique et une formation pratique dispensée au cours de stages en alternance. Elle comporte 504 heures de formation théorique, une période de détermination de parcours (7 heures) et des temps de validation de l’acquisition des compétences (14 heures). Elle comprend 378 heures de socle commun et 147 heures de spécialités. La formation comprend également 840 heures de formation pratique. L’ensemble de la formation est organisée sur une amplitude de 12 à 24 mois.

Les titulaires du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ou du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide à domicile ou de la mention complémentaire aide à domicile sont, de droit, titulaires du diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social, spécialité « Accompagnement de la vie à domicile ». Les titulaires du diplôme d’État d’aide médico-psychologique ou du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique sont, de droit, titulaires du diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social, spécialité « Accompagnement de la vie en structure collective ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum