Créer des métiers en santé de niveau intermédiaire pour relever les défis du futur

Santé

Dans un contexte fort de réforme des formations paramédicales, un rapport préconise la création de métiers de santé de niveau intermédiaire afin de faire face à l’inégale répartition géographique des professionnels de santé et à des perspectives démographiques préoccupantes.

« Le besoin de métiers en santé de niveau intermédiaire est évident et leur création doit être pensée et décidée avec volontarisme et cohérence après avoir bien pris en compte le champ d’intervention des métiers socles », telle est la ligne conductrice du rapport remis le 2 février dernier au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, à la secrétaire d’État chargée de la Santé et à la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire s’appuie sur neuf propositions reposant sur des axes-clés, à savoir la mise en place d’une politique modernisée des ressources humaines en santé et la création de professions de santé de niveau intermédiaire, encadrée par un système rigoureux de validation en intégrant les formations à l’enseignement supérieur. À la remise du rapport, Xavier Bertrand a affirmé que « ces programmes seront lancés très rapidement, dans l’année à titre expérimental à l’échelle nationale ». À suivre donc…

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum