Essonne: grève illimitée au Centre hospitalier sud-francilien

Santé

Les personnels du centre hospitalier sud-francilien (CHSF) de l’Essonne ont entamé mercredi une grève à durée illimitée pour dénoncer l’annonce de mesures d’économie et demander la sortie du partenariat public-privé par lequel a été construit le site unique de l’établissement.

« Le Directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) [a détaillé] son plan de dégraissage et nous [a annoncé] qu’il faut [emménager] sur le nouvel hôpital début 2012 quelles que soient les conditions », avaient précisé les syndicats dans un communiqué annonçant le dépôt du préavis. Selon eux, le directeur par intérim « est chargé d’appliquer manu militari ce plan ». L’ARS a précisé mercredi à l’AFP avoir « demandé à l’établissement, comme à tous les établissements d’Ile-de-France, des efforts pour réduire les déficits », que la direction de l’hôpital doit mettre en œuvre. Le directeur par intérim du CHSF, Jean-Patrick Lajonchère, se trouvait mercredi après-midi avec les salariés. Il avait été nommé le 12 septembre après que le précédent directeur Alain Verret a fait valoir ses droits à la retraite. La construction en partenariat public-privé (PPP) du site unique du CHSF, achevé en janvier dernier et qui aurait dû ouvrir au printemps, est source d’un important conflit entre l’établissement hospitalier et Héveil, une filiale d’Eiffage, qui a construit le bâtiment.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum