Hôpital Bégin : pas de fermeture mais « un risque de restructuration »

Santé

La députée écologiste du Val-de-Marne Laurence Abeille a jugé mercredi rassurantes pour le maintien de l’hôpital Bégin de Saint-Mandé de récentes annonces du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, tout en soulignant que plane « toujours un risque de restructuration ».

Si elle s’est félicitée des annonces du ministre lors de l’examen des crédits de la Défense pour 2013 excluant toute fermeture d’hôpital militaire « alors que des rumeurs de fermeture pesaient sur l’hôpital Bégin », Mme Abeille a prévenu que « la partie n’est pas encore gagnée et que plane toujours un risque de restructuration qui viderait lhôpital de ses « services actifs » (médecine, chirurgie, obstétrique, accueil des urgences) ». Cette députée a affirmé sa « détermination à combattre toute réorganisation qui ne prendrait pas en compte les besoins sanitaires pour les habitants du Val-de-Marne ».

Il y a une semaine, lors du débat à l’Assemblée nationale sur les crédits de la Défense, M. Le Drian s’était déclaré « très attaché au Service de santé des armées et à ses spécificités institutionnelles et médicales », en soulignant une progression de ses crédits de 5 % en 2013. « J’ajoute que j’ai récemment nommé un nouveau directeur central, auquel j’ai demandé de me présenter un projet de service prenant en compte les observations de la Cour des comptes, mais sans fermeture d’hôpital et préservant le soutien opérationnel des unités », avait-t-il souligné devant les députés.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum