Jeunes médecins dans les déserts médicaux : le décret sera bientôt publié selon Marisol Touraine

Santé

Le projet gouvernemental d’aide à 200 « praticiens territoriaux de médecine générale », jeunes médecins volontaires pour s’installer dans des « déserts médicaux », va pouvoir entrer en vigueur, un décret allant bientôt être publié, a indiqué mardi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Ce plan d’aide aux jeunes médecins généralistes acceptant de s’installer dans des zones rurales ou urbaines ne disposant plus de médecins de proximité est une des mesures phares du plan de lutte contre les déserts médicaux annoncé en décembre dernier par la ministre. Le futur décret, actuellement examiné par le Conseil d’État, garantit à ces médecins une rémunération nette minimum de 3 640 euros (6 800 euros brut), ce qui correspond à environ 8 à 10 consultations et/ou actes par jour, 165 par mois. Si le montant de leurs revenus n’atteignait pas ce niveau, l’assurance maladie complèterait. Ce filet de sécurité les protège pendant deux ans.

Ce statut nouvellement créé leur accorde aussi des indemnités journalières en cas de maladie et des congés maternité comme des salariés, des avantages dont ne bénéficient pas les médecins libéraux.

La répartition de ces 200 postes de praticiens territoriaux de médecine générale entre les départements qui en auraient besoin « sera souple », a promis Mme Touraine devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Un autre décret permettant à des médecins salariés hospitaliers de venir travailler en renfort dans des maisons de santé pluridisciplinaires libérales va également sortir prochainement, a précisé la ministre.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum