L’allocation d’accompagnement d’un proche en fin de vie est créée

Santé

La proposition de loi instaurant une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie a été votée par les parlementaires le 16 février 2010.

Le Parlement a définitivement adopté, le 16 février 2010, la création de l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie, en application du programme de développement des soins palliatifs 2008-2012, piloté par le ministère de la Santé et des Sports. D’un montant de 49 euros par jour, cette allocation sera versée pendant 21 jours à une personne interrompant son activité professionnelle pour accompagner à domicile un proche en fin de vie.

Pourront bénéficier de cette nouvelle allocation : les ascendants, descendants, frères, sœurs, personnes partageant le même domicile, mais aussi les « personnes de confiance ». Elle pourra, éventuellement, être partagée entre plusieurs bénéficiaires.

La création de cette allocation constitue une étape importante dans l’amélioration de la qualité de la fin de vie, pour les malades comme pour leur entourage, saluent Nora Berra, secrétaire d’État chargée des Aînés, et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports. Elle doit favoriser le retour à domicile des personnes en fin de vie, conformément à un souhait exprimé par la majorité de nos concitoyens. Cette proposition de loi a été adoptée par les deux assemblées « dans un esprit de large consensus », se félicitent les deux ministres.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum