Le dispositif afférent aux contrats d’engagement de service public durant les études médicales évolue

Santé

Un arrêté relatif aux modalités de sélection et de suivi des signataires d’un CESP durant les études médicales devrait conférer plus de fluidité au dispositif.

En allongeant la période de dépôt des candidatures, en augmentant le nombre de candidats retenus sur liste complémentaire et en ouvrant la possibilité de procéder à une nouvelle répartition entre les unités de formation et de recherche médicales des contrats d’engagement de service public non utilisés à une date fixée par arrêté, ce texte récent devrait contribuer à rendre plus fluide le dispositif.

Par ailleurs, il précise la date à laquelle l’exercice professionnel est considéré comme débutant.

Texte de référence :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum