Les bonnes pratiques de pharmacovigilance ne sont pas du seul domaine des professionnels de santé

Santé

Deux textes publiés au Journal officiel du 12 juin sont relatifs aux modalités de signalement des effets indésirables de certains médicaments. Désormais, ils peuvent être directement signalés par les patients et les associations agréées de patients.

La rédaction d’un formulaire spécifique par les patients ou via une association de patients permet dorénavant aux centres de pharmacovigilance (CRPV) de recueillir des informations sur tout effet indésirable d’un médicament. Il est cependant conseillé au patient de se rapprocher du professionnel de santé qui a prescrit ou conseillé le médicament.

Textes de référence :

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum