L’Objectif national des dépenses d’assurance maladie à nouveau respecté en 2011

Santé

Pour la deuxième année consécutive, l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) sera respecté en 2011.

Le ministère de la Santé a annoncé, jeudi, dans un communiqué, que les dépenses de santé en 2011 seront inférieures de 330 millions d’euros à l’objectif voté par le Parlement, dont 300 millions concernent les soins de ville. Les dépenses hospitalières ne dépasseront pas non plus l’autorisation fixée. Pour les trois ministres concernés, à savoir Xavier Bertrand (Santé), Valérie Pécresse (Budget) et Roselyne Bachelot (Solidarités et cohésion sociale), il s’agit d’une maîtrise encourageante. « La France figure désormais au deuxième rang des taux de croissance des dépenses de santé les plus modérés de l’OCDE », précise le communiqué.

Le ministère de la Santé annonce également une légère amélioration du déficit global des établissements de santé publics et privés non lucratifs, de l’ordre de 0,8%. Les établissements suivis en comité des risques financiers, « qui présentent les situations financières les plus préoccupantes », ont quant à eux réduit leur déficit de 44 millions d’euros. Enfin, « les centres hospitalo-universitaires (CHU) continuent eux aussi à améliorer leur résultat principal, avec un déficit des activités de soins en amélioration de 15,7 millions d’euros », conclut le communiqué.

Selon le gouvernement, ces résultats sont « de bon augure pour le respect de l’ONDAM en 2012, pour une troisième année consécutive ».

Pour aller plus loin :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum