L’Observatoire national du suicide rend son premier rapport

Santé

Marisol Touraine annonce l’élaboration d’un nouveau programme national d’actions contre le suicide.

Chargé de contribuer à une meilleure connaissance sur le suicide afin de mieux le prévenir, l’Observatoire national du suicide a été installé en septembre 2013. Il a remis, le 2 décembre, son premier rapport annuel à la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, également présidente de l’Observatoire.

Le suicide constitue un enjeu majeur de santé publique. De fait, le rapport de l’Observatoire rappelle que plus de 11 000 personnes décèdent, chaque année en France, par suicide – le suicide est la cause d’un décès sur cinquante ! – et que près de 200 000 personnes sont prises en charge, chaque année, par les urgences hospitalières, après une tentative de suicide. Le rapport met en évidence des inégalités sociales très marquées : les agriculteurs exploitants sont deux à trois fois plus touchés par le suicide que les cadres ; le suicide touche davantage les ouvriers que les cadres. Les personnes sans activité salariée sont les plus touchées.

La ministre a salué la qualité du travail de l’Observatoire, qui constitue un premier état des lieux des connaissances sur le suicide et les tentatives de suicide et comporte des premières recommandations. Dans la foulée, Marisol Touraine a annoncé qu’elle souhaitait que ces recommandations permettent l’élaboration d’un nouveau programme national d’actions contre le suicide. Ce programme comportera des mesures en direction des personnes âgées, comme le prévoit le rapport annexé au projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Enfin, un appel à recherche sera lancé début 2015, « afin d’améliorer les connaissances sur le suicide et ainsi orienter les actions de santé publique ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum