Patrimoine hospitalier: le point sur les nouveautés 2011-2012 (régions du nord)

Santé

Courant décembre 2011, le parc hospitalier français a fourni pléthore d’exemples de modernisation. Zoom sur l’Alsace, l’Île-de-France, la Basse-Normandie, la Bourgogne, la Lorraine, le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.

Alsace

Les Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) et le Centre de lutte contre le cancer (CLCC) Paul Strauss ont créé le 19 décembre l’Institut régional du cancer d’Alsace (IRECAL). Le projet architectural prévoit la construction de deux bâtiments distincts : l’IRECAL et le Plateau médico-technique et locomoteur (PMTL) des HUS. Sur plus de 25.300 m², les deux ensembles réuniront 800 professionnels pour 232 lits et places en médecine oncologique, hématologie, chirurgie oncologique, surveillance continue médico-chirurgicale, radiothérapie/curiethérapie et soins d’accompagnement de jour. Le chantier doit débuter en 2014. L’investissement s’élève à 91,5 millions d’euros pour l’IRECAL et 117,7 millions pour le PMTL.

Dans le Haut-Rhin, le CH de Rouffach a dressé un bilan, mi-décembre, de l’ensemble de ses « menus » travaux de réfection opérés en 2011 pour un total de 3,8 millions d’euros financés sur fonds propres et provisions. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail, les vestiaires des services techniques ont été réaménagés (65.000 euros) et une nouvelle aspiration des poussières installée dans la menuiserie (46.000 euros). Concernant l’outil de production, tous les chariots-repas (498.000 euros) et la centrale de report des alarmes incendies (190.000 euros) ont été renouvelés, un camion multi-fonctions équipé en chasse-neige a été acheté (100.000 euros). Enfin, en matière de maîtrise de l’énergie, le réseau d’eau a été entièrement revu pour un coût de 2,31 millions d’euros, sur lesquels l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a octroyé 96.600 euros pour l’installation de panneaux solaires. Le réseau d’eau froide est également en cours de rénovation : un chantier qui doit perdurer en 2012 et 2013 et qui a d’ores et déjà coûté 585.000 euros en 2011.

Île-de-France

L’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce pour ses Hôpitaux universitaires de Paris-Seine-Saint-Denis la création d’un plateau technique regroupant à échéance 2013 des blocs opératoires neufs, la réanimation et la surveillance continue. Le coût total de cette opération est estimé à 36 millions d’euros. La première phase du chantier s’est terminée avec l’ouverture de quatre nouveaux blocs opératoires et d’un service de stérilisation de nouvelle génération à l’hôpital Avicenne de Bobigny.

Basse-Normandie

Dans la Manche, la rénovation de l’hôpital de Saint-Hilaire-du-Harcouët va pouvoir s’opérer. Le maire divers droite Gilbert Badiou s’est vu confirmer, le 19 décembre par courrier de Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, le versement d’une subvention de 3 millions d’euros pour mener à bien la reconstruction du pôle sanitaire (urgences, médecine, soins de suite et de réadaptation), la partie EHPAD ayant été remise à neuf en 2009. L’annonce, mi-novembre, d’un report du déblocage de ces fonds Hôpital 2012 avait mis en suspens le projet. De fait, les fonds débloqués n’entrent plus, naturellement, dans le cadre de ce plan et ont en outre été revus à la baisse.

Bourgogne

Réalisé par la Communauté de communes Puisaye Nivernaise et géré par l’association Résidence Caffet, l’EHPAD Les Ocrières, situé à Saint-Amand-en-Puisaye dans la Nièvre, a été inauguré ce 9 janvier. Opérationnel depuis fin octobre, l’établissement compte sur trois niveaux 69 places dont 13 en unité géronto-psychologique. Chaque chambre couvre quelque 25 m². L’EHPAD comprend une chaudière à bois déchiqueté et s’inscrit dans un projet intergénérationnel, se retrouvant ainsi doté d’une cuisine surdimensionnée afin d’accueillir les enfants du centre de loisirs. Pour la communauté de communes, ce nouvel EHPAD représente un investissement de 950.000 euros, auxquels s’ajoutent 1,2 million apporté par l’association.

Lorraine

Xavier Bertrand a inauguré le 21 décembre deux nouveaux bâtiments du CHU de Nancy : le bâtiment des spécialités médicales Philippe Canton et l’Institut lorrain du cœur et des vaisseaux Louis Mathieu. Pour le premier, un bail emphytéotique d’une durée de 32 ans, signé en novembre dernier avec Icade, englobe le financement, la conception, la construction, l’entretien et la maintenance. Le montant des travaux s’élève à 75 millions d’euros TTC, hors équipements mobiliers. Le second, développé sur 24.000 m² de surface utile en articulation avec le bâtiment des spécialités médicales et l’hôpital d’adultes de Bradois, représente u investissement de 118,52 millions d’euros TTC auxquels s’ajoutent 6,27 millions d’équipements.

Nord-Pas-de-Calais

L’extension de l’hôpital de Fourmies est en grande majorité opérationnelle. Les activités de chirurgie (un service d’hébergement de 21 lits et un service de soins ambulatoires de 6 places), de psychiatrie (2 unités fermées de 20 lits) et la pharmacie sont en effet actives. Reste le transfert de la stérilisation. Le CH de Fourmies a investi 7,1 millions d’euros hors taxes dans cette structure d’une surface de près de 4.000 m² bâtie sur deux niveaux.

Le 22 décembre, la première pierre du futur EHPAD Medica de Marpent, à proximité de Maubeuge dans le Nord, a été posée. Les travaux doivent s’achever début 2013. Construit par Bouygues Immobilier, l’édifice disposera sur trois niveaux de 90 lits, dont 28 pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et 2 d’hébergement temporaire, ainsi que 6 places d’accueil de jour. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la création d’un pôle de gérontologie autour des villes de Marpent et Jeumont.

Picardie

Plus de deux ans après la pose de leur première pierre, les deux nouvelles unités Alzheimer de l’EHPAD Hippolyte Noiret à Fouilloy, dans la Somme, ont été inaugurées le 18 décembre par Xavier Bertrand. Ce chantier a permis non seulement de créer 24 lits supplémentaires dans deux structures spécialisées mais aussi de proposer de nouveaux lieux de vie. Le financement des travaux est estimé à plus de 6 millions d’euros, à 66% par emprunts.

Tous droits réservés 2001/2012 – HOSPIMEDIA

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum