Publication de l’analyse des budgets des établissements de santé dédiés aux systèmes d’information hospitaliers (SIH) en 2011

Santé

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) et l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) publient l’intégralité des résultats de l’analyse des dépenses des établissements de santé consacrées aux systèmes d’information hospitaliers (SIH) sur l’exercice 2011.

Cette analyse basée sur les données de l’enquête « charges et ressources 2011 », a été menée entre décembre 2012 et février 2013 auprès des établissements publics de santé et des établissements privés d’intérêt collectif. L’enquête SIH, initiée en 2009, a évolué en 2012 notamment avec la refonte du cadre de recueil et la mise à jour de la liste des comptes analysés. La collecte, le traitement et l’analyse des données ont été réalisés par l’ATIH.

Cette étude annuelle, menée par la DGOS et l’ATIH, vise à mesurer dans le temps la mobilisation des ressources du système hospitalier, à faciliter l’analyse de l’impact des investissements en SI et à fournir des éléments susceptibles d’orienter les politiques publiques.

Quatre variables ont été étudiées, chacune sur un champ d’établissements spécifique en fonction du nombre d’établissements ayant remonté des données exploitables.

  •     les charges d’exploitation SIH – échantillon de 1 021 établissements. Elles s’élèvent à 852M€, soit 1,5% des charges d’exploitation totales. Les centres de lutte contre le cancer (CLCC) enregistrent le ratio « charges d’exploitation SIH/charges d’exploitation totales » le plus élevé à hauteur de 2,3%. Les centres hospitaliers (CH) ex-hôpitaux locaux (HL) présentent le ratio le plus faible, soit 1,1%.
  •     les emplois SIH (au sens du tableau de financement et non des ressources humaines) – échantillon de 983 établissements. Ils représentent 298 M€, soit 4,3% du total des emplois de ces établissements. Les CLCC enregistrent le ratio « emplois (SIH/ total) » le plus élevé à hauteur de 8,3%. Les CH ex-HL présentent le ratio le plus faible, soit 2,2%.
  •     le nombre d’équivalents temps plein (ETP) – échantillon de 724 établissements. 3 471 ETP sur 526 527 (soit 0,7%) sont partiellement ou totalement affectés à la gestion des SIH. S’agissant du personnel non médical, 3 408 ETP sur 472 943 (soit 0,7%) sont affectés aux SIH. Les CLCC et les CHU consacrent la part d’ETP SIH la plus importante, avec respectivement 1,4% et 0,8% de leurs ETP affectés au SIH. Les CH ex-HL n’y consacrent que 0,4%.
  •     la rémunération du personnel affecté aux SIH – échantillon de 744 établissements. Le montant est de 168 M€, sur 21 604 M€ de rémunération totale (soit une part de 0,8%). Les CLCC et les CHU sont les établissements dont la part consacrée à la rémunération du personnel SIH est la plus élevée (respectivement 1,5% et 1,1% de la rémunération totale).

Les modalités de recueil des données 2012 par les établissements de santé sont détaillées dans une instruction publiée le 7 juin dernier.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum