La radiothérapie est sur la bonne voie

Santé

D’après le rapport d’étape remis en janvier par le comité de suivi de la radiothérapie, les effectifs des radiophysiciens atteignaient 437 en équivalents temps plein fin 2009, soit presque 50% de plus qu’en 2005. Le nombre de stagiaires est en forte hausse.

Le deuxième rapport d’étape du comité national de suivi de la radiothérapie de janvier 2010 apporte des précisions importantes sur la radiothérapie et son évolution. Créé fin 2008 après une crise sanitaire, ce comité a pour mission d’orienter et de suivre les mesures décidées en terme de qualité et de sécurité en radiothérapie oncologique.

Un effort important a été consacré aux effectifs, notamment grâce à l’ouverture de l’accès au concours pour l’obtention du diplôme de radiophysicien. Ainsi, 300 demandes nouvelles ont été enregistrées en 2009 et 77 stagiaires ont été intégrés, représentant une augmentation de 40% par rapport à 2008. Le nombre d’étudiants en formation a augmenté ainsi que les lieux de stages. Les stages sont rémunérés au tarif des internes des hôpitaux et le nombre de centres de radiothérapie qui acceptent des stagiaires est passé de 30 à 40, ce qui a permis aux 77 élèves d’avoir un lieu de stage.

Les effectifs de radiophysiciens en poste augmentent également. Fin novembre 2009, on dénombrait 437 équivalents temps plein, contre 378 en 2007, avec une augmentation de 46% depuis 2005. L’objectif du plan cancer est de 600 radiophysiciens sur le territoire.

Plan cancer 2009-2013

La formation à la licence professionnelle pour les techniciens de dosimétrie, réalisée à ce stade dans deux universités (Nice et Strasbourg) sera habilitée dans d’autres universités, ainsi que des procédures spécifiques  de validation des acquis d’expérience (VAE).

Pour pérenniser les démarches qualité entreprises par les centres de radiothérapie, 35 équivalents temps plein (ETP) de qualiticiens seront financés dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 à hauteur de 1,4 million d’euros. Sur les 32 mesures nationales annoncées par le ministre de la Santé en novembre 2007, 31 sont finalisées : 25 actions sont réalisées, six actions sont en cours, une n’a pas abouti.

Le plan cancer 2009-2013, annoncé par le président de la République début novembre 2009, prévoit dans la mesure 22, trois domaines d’actions :

    • soutenir la qualité et la sécurité des pratiques dans les centres de radiothérapie ;
    • renforcer les moyens humains dans les centres de radiothérapie ;
    • actualiser les recommandations de bonnes pratiques concernant les pratiques de traitement en radiothérapie et leurs indications.

 

En savoir plus

Lire le communiqué et télécharger le rapport sur le site de l’Institut national du cancer

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum