Un protocole national pour assurer la sécurité des professionnels de santé

Santé

Faisant suite à la hausse sans précédent des actes de violence commis à l’encontre des professionnels de santé, ce protocole national réunit les ministères de la Justice, de l’Intérieur et de la Santé et les sept ordres médicaux.

Successivement constatée par l’observatoire pour la sécurité des médecins et l’observatoire national des violences en milieu hospitalier, l’insécurité croissante des professions de santé inquiète les pouvoirs publics. « Il ne peut pas y avoir de qualité des soins si les professionnels n’ont pas la sérénité nécessaire pour exercer. Leur sécurité est essentielle pour garantir leur présence sur l’ensemble du territoire », souligne ainsi Xavier Bertrand. Le protocole national pour la sécurité des professionnels de santé cherche à remédier à la situation afin de garantir des conditions de travail sûres et optimales. Parmi les mesures contenues dans ce protocole, plusieurs visent à adapter les dispositifs aux réalités de terrain. Les instances territoriales des ordres deviennent de véritables acteurs de la politique de sécurité, en étroite concertation avec les préfets, les forces de sécurité et les procureurs de la République. D’autres cherchent, plus largement, à améliorer le traitement de ces violences :

  • sensibilisation à la conduite à tenir en cas de problèmes,
  • renforcement de la circulation de l’information entre les différents acteurs,
  • désignation, dans chaque département, d’interlocuteurs dédiés pour les professionnels de santé au sein des commissariats de police et des brigades de gendarmerie.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum