Urgences : le Service d’accès aux soins mis en place à l’été 2020

Santé

La ministre des Solidarités et de la Santé vient de lancer les travaux sur le Service d’accès aux soins (SAS).

Annoncé le 9 septembre 2019, le Pacte pour la refondation des urgences prévoit la création d’un service universel pour répondre à toute heure à la demande de soins des Français : le Service d’accès aux soins (SAS). Accessible par téléphone et en ligne, ce service reposera sur un partenariat entre professionnels hospitaliers et libéraux.

La ministre des Solidarités et de la Santé a lancé, mardi 1er octobre 2019, l’équipe projet chargée de conduire les travaux préparatoires sur le SAS. Composée de quatre membres, cette équipe mènera une concertation de deux mois auprès des professionnels de santé avant de proposer à Agnès Buzyn les différentes organisations possibles du SAS.

Cette première réunion a permis à l’équipe projet de convenir d’un calendrier de travail avec la ministre, qui a donc rappelé les objectifs et principes du SAS : « accessible partout en France et à toute heure, le SAS permettra à tous les Français de disposer d’un service apportant une réponse à toute demande de soins ou toute question sur la Santé ».

L’objectif est ainsi de définir un nouveau service d’orientation et de guidage dans le système de santé, simple et facile d’accès. À l’issue des deux mois de concertation, fin novembre, la ministre des Solidarités et de la Santé choisira un modèle d’organisation du SAS, afin de pouvoir mettre en place ce service « à l’été 2020 ».

L’équipe projet est composée de :

  • Vanessa Solviche, cadre de régulation au SAMU 57 et infirmière de formation ;
  • Laurent Brechat, médecin libéral à la maison de santé pluridisciplinaire d’Avoine (Indre-et-Loire) ;
  • Patrick Goldstein, médecin chef du SAMU 59 ;
  • Alain Prochasson, médecin libéral à Metz et président de l’Association départementale de permanence des soins de Moselle.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum