Construire et animer un réseau relationnel pour le lobbying

I - Contexte

Objectifs

Les techniques du lobbying visent principalement à apporter de l'information à une personne ou une institution publique que l'on désire influencer, à partir d'argumentaires précis et ciblés (appelés position paper). Bien évidemment, cette information est « mise en forme » pour promouvoir une logique d'intérêt privé ou corporatiste. Ainsi, qu'il s'agisse d'inspirer aux décideurs publics une décision favorable aux intérêts d'un groupe, de bloquer ou d'obtenir du temps par des manœuvres dilatoires avant l'entrée en vigueur d'une décision, la démarche de réseau relationnel figure assurément au cœur des actions de lobbying.

S'appuyer sur une démarche de réseau relationnel pour le lobbying repose sur différentes étapes qui vont être détaillées ci-après.

II - En pratique

Étape 1 : comprendre l'intérêt du réseautage en matière de lobbying

Pour le professeur Nicolas Moinet, un réseau relationnel peut se définir comme « l'ensemble des personnes avec lesquelles nous avons ou nous avons eu des relations, qu'elles soient familiales, professionnelles, amicales ou associatives. C'est aussi l'ensemble des relations que nous nous créons à l'occasion d'un contact, d'une rencontre ou d'un événement ».

Selon cette définition, chaque lobbyiste dispose donc de plusieurs cordes à son arc. Certains types de réseaux sont en fait « hérités » à la naissance et dépendent de la généalogie familiale (les parents proches ou éloignés), culturelle (une communauté, une religion) ou géographique (un pays, une région). D'autres réseaux reposent davantage sur la capacité et la volonté de chaque individu à « faire société » en participant à la vie associative, politique, syndicale ou plus simplement à tisser des liens amicaux (cf. Fig. 1 ).

Acteurs du réseau relationnel (source : B. Gosselin, Création d'un réseau relationnel [document reprographié], 2011).  
Figure n°1 - Acteurs du réseau...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.