L’ADF et la FEPEM signent une convention sur l’accompagnement à domicile

Aide à domicile

L’ADF et la FEPEM souhaitent « encourager, encadrer et développer l’emploi à domicile, notamment par l’emploi direct et mandataire. »

À l’occasion de la Convention nationale de l’emploi à domicile organisée le 31 mai à Lille, l’Assemblée des départements de France (ADF) et la Fédération des particuliers employeurs de France (FEPEM) ont signé une convention cadre sur l’accompagnement à domicile. Les deux partenaires affirment partager des objectifs communs dans des domaines d’intervention variés : la prévention, la petite enfance, l’accompagnement du handicap, l’emploi et l’insertion professionnelle, la santé et la perte d’autonomie, le bien vieillir à domicile. Il s’agit, pour eux, « de proposer à tous les citoyens une pluralité de solutions d’accompagnement à domicile, notamment par l’emploi direct et mandataire et une meilleure employabilité des acteurs, tout particulièrement auprès des personnes âgées. »

Chefs de file des politiques gérontologiques, les départements considèrent le maintien dans leur environnement des personnes en perte d’autonomie comme « une priorité », insiste l’ADF. En signant cette convention, l’ADF et la FEPEM souhaitent « encourager, encadrer et développer l’emploi à domicile (emploi direct et mandataire). Ils s’engagent ainsi conjointement à appuyer les seniors dans toutes les étapes de leur vie, en valorisant leur rôle actif dans la société. »

Pour Marie-Béatrice Levaux, présidente de la FEPEM, « cette convention majeure permet de préparer les conditions du développement de l’emploi à domicile pour tous, sur l’ensemble de nos territoires. Les départements sont des partenaires essentiels et nous sommes fiers de pouvoir collaborer avec l’ADF afin de toujours mieux répondre aux besoins de nos concitoyens en proposant des solutions innovantes, adaptées aux enjeux du vieillissement, de la petite enfance et du domicile. »

Rappel : en 2015, 3,4 millions de particuliers employaient à leur domicile environ 1,5 million de salariés. Cette année-là, ils ont versé 12 milliards d’euros de salaires et de cotisations.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum