Grande cause nationale 2014 : l’APAJH applaudit

Association

Pour l’APAJH, la Grande cause nationale 2014 accordée à l’Engagement associatif consacre la reconnaissance des corps intermédiaires.

Lors du Conseil des ministres du 14 février, le Premier ministre a accordé le label Grande cause nationale 2014 à l’Engagement associatif. La Fédération des APAJH se félicite de « cette reconnaissance des corps intermédiaires, trop longtemps bafoués ». Ce label va permettre de placer sous les feux des projecteurs, dans les médias audiovisuels publics, 16 millions de bénévoles associatifs et 1,8 million de salariés.

Pour le président de la Fédération des APAJH, décerner le label Grande cause nationale à l’Engagement associatif est perçu comme « une reconnaissance, par la République, des millions de bénévoles impliqués partout en France pour faire bouger les lignes, dans l’intérêt général ».

« Nous ne pouvons que nous féliciter de cette volonté de sensibiliser les Français aux enjeux de l’engagement au service de tous, déclare Jean-Louis Garcia. Le bénévolat, porteur de valeurs de fraternité et de solidarité, constitue un pilier essentiel de l’ambition républicaine. L’action des associations, qui nourrit la cohésion économique et sociale, est utile à ses bénéficiaires directs, et au-delà à la société tout entière. Elle représente une valeur économique réelle, mesurable. Dans un contexte de crise et de recherche de sens, il est essentiel de valoriser le secteur de l’économie sociale et solidaire, caractérisé par la poursuite de projets présentant une utilité sociale ou collective. Il y a peu, les corps intermédiaires ont été particulièrement malmenés, stigmatisés, considérés comme de dangereux contre-pouvoirs. Reconnaître le rôle de la société civile pour le bien commun, dans un contexte où les valeurs de la République subissent des attaques répétées, c’est une étape cruciale dans la consolidation du pacte républicain ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum