Depuis le 1er janvier, Grenoble roule à 30 km/h

Développement durable

La ville de Grenoble généralise au 1er janvier la limitation de vitesse à 30 km/h sur son territoire, en ne gardant que quelques grands axes à 50 km/h, une première en France pour une ville de cette taille.

Treize autres communes de la métropole grenobloise (442 000 habitants au total) lèveront également le pied dès le 1er janvier. La limitation de vitesse à 30 km/h doit être étendue à 43 des 49 communes de l’agglomération d’ici à l’été 2016.

« 30 km/h devient la règle, 50 km/h l’exception. Un changement de logique en faveur de la sécurité des usagers de tous les modes de déplacement », souligne Grenoble-Alpes Métropole dans un communiqué.

Baptisée « Métropole apaisée », cette opération a été mise en place aussi bien dans des communes de gauche que de droite. À Grenoble (160 000 habitants), 80 % des voies vont passer à 30 km/h dès le 1er janvier, contre seulement 25 % aujourd’hui.

« Cela permet de rééquilibrer l’espace public, de donner un nouvel espace aux piétons et aux cyclistes », a plaidé Éric Piolle, maire EELV de Grenoble, mettant en avant les gains en terme de sécurité permis par cette mesure.

« En roulant à 30 km/h, le champ de vision de l’automobiliste s’élargit et la distance de freinage est quasiment divisée par deux. On va aussi gagner en termes de nuisances sonores et de fluidité du trafic », avance Philippe Zanolla de l’Association pour le Développement des Transports en Commun, voies cyclables et piétonnes (ADTC).

La mesure ne fait toutefois pas l’unanimité. « Déjà qu’on ne peut plus circuler à Grenoble. Ça ne fera qu’aggraver la situation d’embouteillage permanent que connaît la cuvette », estime Jean-Claude Peyrin, premier adjoint (LR) au maire de Meylan, qui dénonce une « chasse aux voitures ».

La nouvelle signalisation, au sol et sous forme de panneaux, doit être installée progressivement à partir du mois de janvier.

En France, d’autres villes de plus petite taille, comme Lorient (Morbihan), ont déjà généralisé les zones 30 à l’ensemble de leur territoire. La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, s’est engagée à faire de même d’ici à 2020.

Ailleurs en Europe, Édimbourg doit passer à 30 km/h progressivement à partir d’avril 2016.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum