Devenir Grand site de France

Développement durable

Très sélectif, le label Grand site de France distingue des lieux exceptionnels, protégés, de grande notoriété et très fréquentés, qui ont un impact sur tout le territoire auquel ils appartiennent. Moins d’une cinquantaine de sites, labellisés ou ayant entrepris une démarche de labellisation, font partie du Réseau des Grands sites.

Pointe du Raz, Pont du Gard, Camargue, Marais Poitevin ou encore Baie de Somme… Comme Solutré, où se trouve la célèbre roche fréquentée par François Mitterrand, dix-huit sites sont aujourd’hui labellisés « Grand site de France ». Leurs points communs : ces lieux exceptionnels sont des zones protégées, de grande notoriété et connaissent une fréquentation importante. Les sites labellisés doivent rechercher des fonctionnements novateurs, afin d’assurer un accueil de qualité qui respecte « l’esprit des lieux », et d’irriguer le tissu social et économique environnant. Une trentaine d’autres sites ont entrepris une démarche de développement durable (études, réhabilitations…) en vue d’être labellisés et pris divers engagements, afin de pouvoir y prétendre dans un délai précis : améliorer les conditions de protection, de réhabilitation et de gestion active du paysage, mieux accueillir les visiteurs, générer un développement local durable et bénéficiant aux habitants. Tous appartiennent au Réseau des Grands sites de France, créé en 2000 ; il accueille également les départements de l’Hérault et du Puy-de-Dôme, auxquels il apporte son expertise en matière de sites classés et de territoires patrimoniaux.

Le Réseau contribue à la réflexion nationale et internationale sur l’avenir de ces hauts lieux patrimoniaux, contraints d’assurer leur préservation à long terme malgré une pression touristique croissante.

Martine Courgnaud – Del Ry

 

Le label

Attribué par l’État pour une durée de six ans renouvelables, le label Grand site de France est géré par le ministère de l’Écologie et subordonné à la mise en œuvre d’un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur, répondant aux principes du développement durable. Ce label est attribué, à sa demande, à une collectivité territoriale, un établissement public, un syndicat mixte ou un organisme de gestion regroupant notamment les collectivités territoriales concernées. Plusieurs avis préalables sont recueillis : Commission départementale de la nature, des paysages et des sites, Commission supérieure des sites, perspectives et paysages, et Réseau des Grands Sites de France. Attention : le label peut être retiré à tout moment pour manquement aux engagements (protection, mise en valeur, développement économique local et respect du visiteur). En outre, l’utilisation purement commerciale de la marque « Grand site de France » est interdite. Le périmètre du territoire concerné par le label peut comprendre d’autres communes que celles où se trouve le site classé, dès lors qu’elles participent au projet.

 

Solutré : quinze ans d’instruction

« Il nous a fallu quinze ans d’instruction pour obtenir le label Grand site de France, explique Laurent Richard, directeur du Grand site Solutré Pouilly Vergisson (Saône-et-Loire), labellisé depuis 2013. Nous nous sommes engagés à préserver les espaces naturels, alors que plus de 200 000 personnes montent sur le site préhistorique de Solutré chaque année et que nous devons les accueillir le mieux possible ». Le territoire étant classé, les Monuments historiques donnent leur avis pour toute construction. Le site est aussi classé Natura 2000, pour ses pelouses calcaires exceptionnelles et la faune et la flore qui vivent en haut des roches. Une filière œnotouristique est en cours de structuration. Une ancienne maison vigneronne à l’architecture typique du mâconnais abrite la Maison du Grand site, où s’informent et se reposent les visiteurs. Administré initialement par un syndicat mixte, Solutré Pouilly Vergisson, qui s’étend sur six communes, est géré par le département depuis le 1er janvier 2019. Son équipe comprend treize permanents et six saisonniers.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum