Composition des commissions d’hygiène et de sécurité des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE)

Éducation

Un décret précise notamment le mode de désignation d’un représentant de la collectivité territoriale de rattachement au sein de la commission d’hygiène et de sécurité des établissements du second degré.

Le décret paru au JO du 25 octobre prévoit un représentant – et non plus « le » représentant – de la collectivité territoriale de rattachement au sein de la commission d’hygiène et de sécurité des établissements publics locaux d’enseignement, dans la mesure où plusieurs représentants de la collectivité territoriale de rattachement peuvent désormais siéger au conseil d’administration de ces établissements (aux termes du décret n° 2014-1236 du 24 octobre 2014 relatif à la composition du conseil d’administration des établissements publics locaux d’enseignement, pris en application de l’article L. 421-2 du code de l’éducation, modifié par la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République).

Il précise par ailleurs le mode de désignation de celui de ces représentants qui siégera à la commission d’hygiène et de sécurité.

Il prévoit enfin, dans l’hypothèse où la collectivité de rattachement n’exercerait pas les compétences en matière de construction, de reconstruction, d’aménagement, d’entretien et de fonctionnement de l’établissement, que le représentant au conseil d’administration de la personne publique exerçant ces compétences, ou à défaut son suppléant, siège à la commission d’hygiène et de sécurité.

Texte de référence :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum