Concours enseignants : une crise de recrutement ?

Éducation

Alors que paraissent les premiers résultats du Capes (session exceptionnelle 2014), force est de constater que l’offre est bien supérieure à la demande. Le métier n’attire plus ?

Au Capes de maths, ce sont 799 postes qui restent orphelins de reçus, pour 1 592 postes. En arts plastiques, 156 admis seulement pour 260 postes. Dans le premier degré, 875 postes ne sont pas pourvus : ainsi 142 professeurs à Créteil, 46 à Amiens, 64 à Lille, et 252 à Versailles manqueront à l’appel. De quoi peser sur les chances de mutation des professeurs des écoles lors de la phase d’ineat/exeat…

Cela porte à 2 sur 3 le nombre d’académies où il y aura pénurie d’enseignants à la rentrée prochaine. Une solution est à trouver rapidement sans quoi la Refondation pourrait prendre du plomb dans l’aile, sans enseignants en nombre suffisant pour la faire vivre…

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum