Déclinaison de la loi sur la dissimulation du visage dans l’espace public à l’Education nationale

Éducation

Dans un document, le directeur de la Dgesco invite les inspecteurs d’académie et les recteurs à faire participer l’ensemble des établissements scolaires à la campagne de sensibilisation sur la loi du 11 octobre 2010, interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public. L’Education nationale, comme les autres services publics, doit désormais faire appliquer les nouvelles directives en la matière.

Jean-Michel Blanquer précise par ailleurs que « les établissements d’enseignement privés sous contrat sont, bien évidemment, invités à contribuer activement à cette campagne ». Pour cela, des affiches et plaquettes pédagogiques ont été envoyés aux IA-DSDEN et recteurs. Elles devront être apposées dans toutes les écoles publiques et les établissements publics locaux d’enseignement. Concernant les établissements du second degré, ce sont les chefs d’établissement qui reçoivent par messagerie électronique ces documents, charge à eux de les imprimer. Un bilan sera tiré tant sur la manière dont la campagne de sensibilisation aura pu être menée que sur « les difficultés éventuelles rencontrées dans l’application de la loi ».

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum