Etat des lieux du recrutement par concours des enseignants du second degré

Éducation

Dans une note d’information de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), publiée le 21 décembre sur le site du ministère de l’Education nationale, est présenté un bilan des concours de recrutement des personnels enseignants du second degré dans l’enseignement public et privé.

Il existe cinq concours d’accès aux différents corps enseignants : l’agrégation (19,7% des postes) ; le certificat d’aptitude au professorat du second degré (Capes, 56,4%), au professorat d’éducation physique et sportive (Capeps, 4,9%), au professorat de l’enseignement technique (Capet, 2,7%) et au professorat de lycée professionnel (CAPLP, 16,3%).

Les postes offerts face au nombre de candidats

En moyenne, depuis 2008, 12.000 postes (dont 10.000 pour l’enseignement public) sont offerts chaque année aux concours de recrutement, avec un pic à 13.000 en 2010. Le nombre de candidats suit la baisse du nombre de postes ou contrats offerts depuis la seconde moitié des années 2000. On retrouve en 2010 le même ratio candidats/postes qu’en 2000. A noter : la hausse du nombre de candidats et de postes offerts, à la session 2010, concernant les concours internes de l’enseignement public.

Taux de réussite

Pour le public, il est à noter le taux de 19% pour les concours externes (public et privé), et près de 8% pour les concours internes, respectivement pour l’enseignement public et privé. À la session 2010, « le nombre de présents rapporté au nombre de postes est de 5,3 pour les concours externes du public ». C’est donc un chiffre en baisse, « compte tenu de la diminution du nombre de candidats et de la stabilisation du nombre de postes ouverts ». D’où la hausse du taux de réussite (18,7%).

Profil des lauréats

Les lauréats disposent, pour près de 25% d’entre eux, d’un diplôme égal ou supérieur à bac + 5. Ce sont les élèves des IUFM qui constituent le premier vivier de recrutements externes d’enseignants du public (56,2%). La féminisation s’accentue : les femmes constituent 60,9% des admis pour 58,7% des présents. Les femmes sont largement majoritaires en documentation (89,6%), en langues (81,9%) et dans les disciplines littéraires (75,1%). Quant à leur taux de réussite, il est « supérieur de près de deux points à celui des hommes (15,6% contre 14,2% pour les hommes) ». L’âge moyen des lauréats des concours externes est de 26,6 ans. Aux concours internes, c’est la tranche d’âge de 30 à 34 ans qui est la plus importante.

En savoir plus :
Consulter la note d’information de la Depp.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum