Journées de retrait des enfants : Vincent Peillon offensif

Éducation

L’affaire des « Journées de retrait des enfants » (RJE) fait grand bruit même si le nombre d’écoles concernées avoisinerait seulement une centaine. Pour autant, le ministre de l’Éducation nationale n’entend pas laisser passer cela.

Le 29 janvier 2014, Vincent Peillon a adressé une lettre aux directeurs d’école et chefs d’établissement. Il y dénonce « les mensonges et les rumeurs » qui « s’attaquent à la mobilisation du ministère contre les inégalités entre les filles et les garçons ». Il incite à entreprendre des démarches de rencontres vis-à-vis des parents qui auraient suivi cette consigne de boycott des cours.

Il y indique également que tout enseignant accusé ou menacé à cette occasion bénéficiera bien de la protection, par l’État, qui est due à tout fonctionnaire dans ces cas-là.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum