La médecine scolaire notée sévèrement par la Cour des comptes

Éducation

Pénurie de médecins, « performance médiocre » et « organisation défaillante » : la médecine scolaire n’assure pas ses missions, en particulier la visite obligatoire à six ans, et sa réforme « s’avère indispensable », estime la Cour des comptes dans un rapport publié mercredi 27 mai 2020.

Les « difficultés chroniques » de la médecine scolaire sont connues de longue date et se sont accrues ces dernières années, malgré une hausse des effectifs de 4 % depuis 2013, avec plus de 20 300 postes (équivalents temps plein) fin 2018.

Mais le nombre de médecins à chuté de 15 % en cinq ans, avec moins de 1 000 postes occupés et plus de 400 vacants. Moins de la moitié des places ouvertes par concours chaque année sont pourvues, à cause d’une démographie médicale déclinante, mais aussi d’une rémunération peu attractive.

Favorable à « une revalorisation salariale significative », la Cour précise qu’une hausse « de 30 %, d’un coût estimé à 3 millions d’euros, serait une première étape ».

Cela ne suffirait toutefois pas à rattraper les lacunes en matière de dépistages obligatoires : en 2018, la visite de la 6e année a concerné « moins d’un enfant sur cinq » (18 %) « alors qu’elle est en principe universelle » ; le bilan infirmier de la 12e année n’a été « réalisé que pour 62 % de l’ensemble des élèves » ; les visites médicales d’aptitude dans les seuls lycées professionnels publics n’ont été « effectives que pour 80 % » des mineurs, ce qui « met en jeu la responsabilité des chefs d’établissement ».

Le rapport dénonce le « cloisonnement » entre médecins et infirmiers, depuis une réforme de 2015 qui « a contribué à la forte dégradation du service public », et préconise de « revenir à une vision globale de la gestion de la santé scolaire et de ses personnels ».

Pour la Cour, la médecine scolaire devrait demeurer dans le giron de l’Éducation nationale, alors que le gouvernement étudie « l’option d’une décentralisation » pour « en confier la compétence aux départements ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article