Le Scérén-CNDP, partenaire de choix de la communauté éducative

Éducation

Michèle Ottombre-Borsoni dirige le CRDP de l’académie de Nice depuis trois ans. Coup de projecteur sur les missions du Scérén-CNDP et des CRDP.

Personnel de direction, ancien professeur agrégée de physique, Michèle Ottombre-Borsoni dirige depuis trois ans le Centre régional de documentation pédagogique (CRDP) de l’Académie de Nice. Après avoir été chef d’établissement en collège durant neuf ans, son parcours l’a menée de l’ingénierie culturelle à l’édition de ressources pédagogiques en passant par la formation de personnels d’encadrement.

Weka.fr Actualités : Pouvez-vous présenter un centre de documentation pédagogique en quelques mots ?

Michèle Ottombre-Borsoni : Le réseau Scérén-CNDP (Centre national de documentation pédagogique), c’est 1 centre national et 31 centres académiques, répartis dans les territoires y compris extra-métropolitains tels que la Guyane, la Guadeloupe, etc. Ce sont aussi des lieux d’accueil départementaux : 125 librairies et 170 médiathèques. C’est donc un maillage de proximité très important au niveau du territoire. Mais ce ne sont là que des chiffres. Côté administratif, ce réseau dépend du ministère de l’Éducation nationale. Le réseau Scérén-CNDP est un opérateur de l’État. Les CRDP sont des établissements publics nationaux administratifs (EPNA). À ce titre, ils reçoivent une subvention de fonctionnement pour charge de service public qui ne couvre pas l’intégralité de leurs dépenses. Les CRDP développent donc des ressources propres qui complètent leurs recettes à hauteur de 20 à 30 % de leur budget. Ils éditent et diffusent des ressources pédagogiques, à l’exception des manuels scolaires, pour aider les enseignants dans leur pratique face aux élèves. À l’heure où les politiques éducatives se tournent résolument vers l’utilisation des TICE, les Scérén-CRDP développent et élargissent leur production de ressources numériques qui représente aujourd’hui plus de la moitié de leur catalogue (plus de 5 000 références : imprimés, DVD, etc.). Les équipes d’ingénierie éducative des CRDP accompagnent les enseignants dans l’utilisation de ces outils en particulier et des projets éducatifs en général. Le réseau offre aussi une gamme de prestations clé en main à la demande des équipes éducatives.

Comment ce réseau participe-t-il à la mise en place des nouvelles politiques éducatives ?

Tout ce que je viens de dire est finalement contenu dans la circulaire de 2002 qui définit notre rôle. Aujourd’hui, le contexte est un peu différent avec la mise en place de la RGPP (révision générale des politiques publiques). Nous recentrons nos missions autour de la promotion du numérique et de la formation des enseignants, en partenariat avec le Cned (Centre national de l’enseignement à distance). Il nous est notamment demandé d’accompagner les nouveaux professeurs, dans le cadre actuel en cours d’évolution.
Le développement des usages des TICE est un autre enjeu majeur pour l’école. Dans ce domaine, les CRDP conçoivent des outils et des services innovants, favorisent la diffusion de ressources numériques et l’intégration des TICE aux pratiques des enseignants. Plusieurs programmes importants sont développés tels que, par exemple, l’Agence nationale des usages des TICE (études, articles, témoignages), e-Twinning (programme de jumelage électronique), les Écoles Numériques Rurales (ENR) pour lequel le CNDP est opérateur du ministère pour accompagner le dispositif, lesite.tv (plus de 2 500 vidéos pour usages pédagogiques).

L’implantation au niveau territorial apporte-t-elle une dimension supplémentaire ?

Tous ces partenariats sont bien sûr déclinés au niveau local dans le cadre d’une politique académique définie par les recteurs. L’objectif est bien de s’ancrer dans un territoire, en développant des partenariats avec les collectivités locales. Dans notre cas, nous travaillons avec la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le CRDP de l’académie d’Aix-Marseille : nous portons ensemble le portail Correlyce et ouvrons ainsi l’accès à un catalogue de ressources en ligne accessibles aux élèves et enseignants des lycées de la région. La compétence des deux CRDP concerne ici la sélection des ressources proposées, le suivi et l’accompagnement des usages.
Nous accompagnons la politique éducative et culturelle des conseil généraux de notre académie (Alpes-Maritimes et Var). Nous finalisons actuellement le portail numérique du patrimoine culturel des Alpes-Maritimes, lequel sera accessible à tous les collégiens et leurs enseignants à travers les espaces numériques de travail dont le conseil général a doté tous les collèges. Nous intervenons aussi auprès des municipalités désireuses de diffuser la culture locale auprès des écoliers : la Ville de Nice nous a sollicité pour l’édition d’une mallette pédagogique numérique pour l’apprentissage de la langue et de la culture niçoises.
Nous nous impliquons enfin dans les temps forts de la vie culturelle locale et contribuons à son rayonnement national auprès des enseignants. C’est l’objectif de notre action au Festival international du Film de Cannes, en proposant un regard pédagogique à travers des interviews et reportages produits pour le site Curiosphère.tv et le blog de l’Éducation nationale à Cannes. Ou encore en développant et en éditant le coffret DVD pédagogique des films lauréats du Prix de l’Éducation nationale (« à propos » Ruban blanc – 2010 / « à-propos » Des hommes et des dieux, à paraître en 2011).

Pourquoi préparez-vous un colloque au croisement de la technologie et de l’écriture ?

Les 6 et 7 avril prochains, à Sophia-Antipolis, nous organisons le deuxième colloque sur « Écriture et technologie », dans le cadre de l’offre de formation aux enseignants. Le thème de la première édition traitait des enjeux du numérique quant à l’écriture (« De l’écrit à l’écran »). Cette année, chercheurs et pédagogues viendront partager leurs connaissances et expériences sur le thème « Écrans et lectures ». Près de 200 enseignants viendront y assister. Les conférences et démonstrations seront filmées et diffusées sur le site internet du colloque. Cette initiative mettra en valeur les actions académiques et permettra d’exposer les données issues du terrain aux décideurs en charge du développement du numérique dans l’enseignement.

Les liens utiles :

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum