La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires publie son rapport 2009

Éducation

Le rapport d’activité de la MIVILUDES présente le futur programme européen d’études sur les dérives sectaires et leurs dangers pour les droits fondamentaux. Son dossier central est dédié à la protection des mineurs face au risque sectaire. Le rapport fait aussi état du bilan d’activités des ministères associés parmi lesquels l’Éducation nationale semble peu impliquée…

La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) s’est plus particulièrement intéressée à la protection des mineurs confrontés au risque de la dérive sectaire et propose, notamment, un éclairage spécifique sur les enfants en tant que cibles de certaines théories.

À la lecture du bilan 2009 de l’action des ministères les plus concernés, on peut constater que peu d’éléments sont apportés par le ministère de l’Éducation nationale. Peu de projets ou d’actions nouvelles sont énoncés. Le ministère centre principalement son bilan sur un contrôle plus rigoureux de l’obligation scolaire et de l’instruction dans la famille.

Les objectifs 2010 ne font qu’acter la poursuite de ce qui a été fait en 2009, à savoir :

  • viser « une meilleure connaissance de la réalité de l’instruction à domicile » et une « amélioration des outils du contrôle concernant l’instruction à domicile » ;
  • vérifier l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences par ces enfants hors école.

Pour en savoir plus :

Rapport au Premier ministre 2009 – MIVILUDES, la Documentation française, 2010, 336 pages, 15 euros.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum