Le pilotage du remplacement des enseignants absents confié aux CPE ?

Éducation

Le remplacement des enseignants absents pour une courte durée sera-t-il bientôt géré par les conseillers principaux d’éducation ? C’est ce qu’on pourrait croire à la lecture, sur le portail du gouvernement, d’une question/réponse sur ce problème.

On découvre, sur le portail du gouvernement, une série de propositions émanant du ministre de l’Éducation nationale parmi lesquelles :

  • la suppression du délai de carence dans le second degré afin de remplacer l’enseignant dès le premier jour de son absence ;
  • la création d’un vivier complémentaire de contractuels remplaçants constitué de jeunes retraités et d’étudiants diplômés et formés.

Cependant, au détour d’un paragraphe, on peut lire : « pour garantir l’efficacité de cette démarche, dans chaque collège et chaque lycée, une personne sera désignée pour piloter l’organisation du remplacement. Il pourra s’agir du chef d’établissement, de son adjoint, du conseiller principal d’éducation ». Ces propos ont suscité des réactions tant du SE-UNSA que de l’association nationale des CPE qui les ont contestés. Ce n’est pas le rôle des CPE de recruter des professeurs.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum