Pour une simplification des tâches des directeurs d’école

Éducation

Dans le cadre du chantier-métier consacré aux directeurs d’école, la question de la simplification des tâches a été abordée. Pour répondre à cette préoccupation, le ministère de l’Éducation nationale a mis en place des protocoles de simplification.

Dans le cadre d’une large concertation interne au ministère, un protocole national a été élaboré pour mise en œuvre à partir de cette rentrée 2014.

Les objectifs poursuivis sont :

  • l’amélioration des ressources juridiques et administratives mises à la disposition des directeurs à travers la diffusion d’un guide pratique aux directeurs. Il traite des questions liées au positionnement de l’école primaire dans l’éducation nationale, à la vie de l’école, à la place des élèves et des parents, au fonctionnement de l’école et aux relations avec les collectivités territoriales et les partenaires de l’école. Il sera réactualisé en ligne régulièrement via Eduscol ;
  • l’amélioration des outils de gestion et de communication de l’école à travers une révision des applications nationales de gestion actuellement utilisées par les directeurs.

Une refonte de l’application BE1d est prévue ainsi que l’enrichissement de l’outil à de nouvelles fonctionnalités comme l’édition de documents-types ou la dématérialisation de procédures papier. Les interfaces seront également simplifiées avec les outils de gestion utilisés par les communes.

Pour Affelnet 6e, il est prévu de réduire le volume des saisies effectuées dans les écoles et, progressivement à partir de la rentrée 2015 et pour la rentrée 2016, « rationaliser les échanges d’information avec les parents concernant les procédures d’affectation en collège », et particulièrement l’expression des vœux des familles.

Une application pour les élections de représentants de parents d’élèves (dématérialisation des échanges d’informations sur les résultats et calcul automatique du quotient électoral et de la répartition des sièges pour chaque liste de candidats) est déployée pour saisir directement les résultats pour computation automatique et transmission aux services des DSDEN.

Au niveau local, des expérimentations concernant le déploiement d’applications académiques, destinées à réduire la charge de la réponse aux enquêtes, et à dématérialiser les procédures d’échange entre les directeurs et les circonscriptions sont en cours dans les académies de Strasbourg et de Dijon.

Un réseau social professionnel « Via éduc », actuellement en cours d’expérimentation, est aussi appelé à être généralisé. Le ministère, en relation étroite avec Canopé, suivra la mise en place et les résultats de ces expérimentations pendant l’année scolaire 2014-2015 et définira les meilleures conditions de leur généralisation.

Pour en savoir plus :

Recommandé par Weka :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum