Rapport sur les relations École-parents

Éducation

Une mission d’information sur les relations entre l’école et les parents a été créée pour répondre à un engagement pris lors de l’examen de la loi dite de Refondation. Elle a rendu son rapport en juillet 2014 et formulé 25 propositions pour améliorer la situation.

17 millions de parents d’élèves, 12 millions d’élèves et près de 800 000 enseignants et personnels de direction, d’inspection et d’éducation font vivre l’École au quotidien. Si l’indice de confiance des Français dans l’école est particulièrement élevé, les relations entre les familles et l’École sont particulièrement complexes voire tendues. Pour faire vivre une véritable co-éducation, la construction d’un véritable partenariat entre les établissements d’enseignement et les parents d’élèves est indispensable.

La mission s’est appuyée sur les enseignements tirés des 39 auditions et des 3 déplacements effectués. Elle a aussi pris attache avec 150 personnes (parents d’élèves, personnels d’enseignement ou d’éducation, chercheurs, membres d’associations et de syndicats). Dans son rapport, elle met en évidence deux facteurs pouvant expliquer les difficultés de ce dialogue :

  • un positionnement difficile à trouver, un équilibre fragile entre le sentiment d’ingérence dans les « affaires » de l’école et le retrait de toute vie de l’établissement ;
  • « l’apprentissage » d’une nouvelle mission par l’école, afin d’aider les parents à mieux s’impliquer dans la scolarité de leur enfant.

Forte de ces constats et des remontées de « terrain », la mission formule 25 préconisations dont :

  • Étudier la faisabilité de l’institution d’une « semaine des élections ».
  • Expérimenter la constitution de « collèges de parents ».
  • Inscrire la question de la création d’un statut pour les représentants des parents d’élèves à l’ordre du jour de la prochaine négociation des partenaires sociaux sur l’articulation des temps professionnels/personnels et la parentalité.
  • Annexer au projet d’école ou d’établissement une charte sur « l’égale dignité » des acteurs éducatifs rédigée par l’ensemble des membres de la communauté éducative.
  • Instituer une prérentrée des parents pour toutes les classes charnières, y compris pour la petite section.
  • Aménager le service des enseignants pour que celui-ci accorde une place plus importante aux relations avec les parents sans augmenter les maxima hebdomadaires en vigueur.
  • Associer les parents au processus d’orientation.

Si les mesures avancées vont dans le sens d’une véritable co-éducation, il reste à voir lesquelles sont suceptibles d’être réalisées.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum