Remplacement des enseignants : de nouvelles directives

Éducation

Dans une note de service publiée au du jeudi 14 octobre 2010, le ministère de l’Éducation nationale présente des «» pour améliorer le dispositif du remplacement des personnels enseignants dans les établissements d’enseignement du second degré public.

Luc Chatel avait déjà annoncé, en février dernier, qu’il prendrait des mesures pour « changer la politique de remplacement ». Afin de maintenir le plus possible la continuité du service public dans les établissements du second degré et à partir des constats observés dans l’organisation actuelle du remplacement, plusieurs leviers d’action sont mis en avant, dans la note de service n° 2010-140 publiée au Bulletin officiel n° 37 du 14 octobre 2010, pour améliorer le dispositif de remplacement dans les EPLE du second degré :

  • le remplacement par un enseignant de la même discipline ou d’une autre discipline au sein du même établissement. À défaut, il est prévu des activités à dominante « soutien », en privilégiant les outils numériques. Seraient mobilisés les enseignants disponibles (dont les personnels titulaires affectés en zone de remplacement) ou en « sous-service », les assistants d’éducation ou encore les assistants pédagogiques ;
  • l’élargissement de la ressource enseignante en capacité d’effectuer les remplacements. Pour cela, divers chantiers sont examinés :

     -des « relations privilégiées avec les instances territoriales et régionales de Pôle emploi » ;

     -le recours à des étudiants en Master 2, « volontaires », dans le cadre de leur stage en responsabilité ;

    -l’actualisation régulière d’informations sur les étudiants diplômés pouvant être recrutés en tant que non-titulaires.

Pour en savoir plus :

La note de service n° 2010-140 du 20 septembre 2010 – Amélioration du dispositif de remplacement des personnels enseignants dans les établissements d’enseignement du second degré public

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum