Rentrée 2019 : ce qui change pour les étudiants

Éducation

La rentrée étudiante 2019-2020 sera riche en nouveautés.

Frais d’inscription, bourses, logement, vie étudiante… Présentation des nouveautés de la rentrée étudiante 2019-2020.

Revalorisation des bourses sur critères sociaux

Dispensées par les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS), les bourses sur critères sociaux seront revalorisées de 46 millions d’euros supplémentaires. « Cette mesure de la rentrée 2019-2020 est une nouvelle étape dans la priorisation de la vie étudiante dans les politiques du ministère de l’Enseignement supérieur », explique le gouvernement. Dès le 30 août, les boursiers ayant complété leur dossier avant fin juillet pourront bénéficier du paiement anticipé de la première mensualité de bourse. Dès octobre, les bourses seront également payées à date fixe, le 5 de chaque mois, pour que les étudiants puissent plus facilement s’organiser.

Gel des frais d’inscription à l’université

Les frais d’inscription à l’université en 2019-2020 resteront les mêmes que pour la rentrée précédente :

  • 170 euros pour la licence,
  • 243 euros pour le master,
  • 380 euros pour le doctorat.

L’État prend en charge le reste du coût réel de la scolarité des étudiants, soit une dépense moyenne de 10 000 euros par an par étudiant (31,4 milliards d’euros au total), précise le gouvernement.

Fin du régime de sécurité sociale étudiante

Dès le 31 août, tous les étudiants seront rattachés automatiquement au régime général de la sécurité sociale, soit la CPAM de leur lieu d’habitation. Actée en 2018 dans le cadre du Plan étudiants, la suppression du régime de sécurité sociale étudiante devient effective. « Cette nouveauté permet aux étudiants d’économiser 217 euros par an et de ne plus avoir de démarche à effectuer », se félicite le gouvernement. Aux côtés de l’assurance maladie, les mutuelles étudiantes continueront leurs actions de prévention santé et de proposer des complémentaires santé spécifiquement adaptées aux étudiants.

Une nouvelle aide à la mobilité Parcoursup

Une aide de 500 euros peut être accordée aux lycéens boursiers en 2018-2019 qui ont accepté une proposition d’admission sur Parcoursup pour une formation localisée hors de leur académie d’origine. Plus de 5 500 demandes ont déjà été enregistrées, annonce le gouvernement. Il s’agit d’une aide cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide ponctuelle, une aide à la mobilité internationale ou encore une aide au mérite.

Des dispositifs pour trouver un logement

Pour améliorer l’accès au logement, le plan gouvernemental fixe comme objectif la construction de 60 000 nouveaux logements étudiants d’ici à 2022. En parallèle, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour accompagner les étudiants dans leur recherche de logement dans le parc privé :

  • La garantie Visale où l’État se porte garant gratuitement pour les jeunes de moins de 30 ans,
  • Lokaviz, la première plate-forme d’offres d’hébergement pour étudiant,
  • Bed and Crous, pour se loger de façon ponctuelle,
  • Le bail mobilité, pour les locations meublées de courte durée.

Posté le par

Recommander cet article