Rythmes scolaires : la réforme coûtera de 30 à 40 millions d’euros par an à Paris

Éducation

La réforme des rythmes scolaires à l’école primaire devrait coûter de 30 à 40 millions d’euros par an à Paris, a estimé dimanche Anne Hidalgo (PS), première adjointe du maire de Paris Bertrand Delanoë.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

 « En année pleine ce sera autour de 30-40 millions d’euros », a déclaré Mme Hidalgo, invitée du Grand rendez-vous Europe 1-i>TELE-Le Parisien-Aujourd’hui en France. Anne Hidalgo a réaffirmé son souhait de voir la réforme s’appliquer dès 2013, malgré l’opposition massive des enseignants.

Le député-maire du XVe arrondissement Philippe Goujon a dénoncé dans un communiqué « l’aveuglement » de Mme Hidalgo et du maire. « Bertrand Delanoë et son héritière ne voient pas la réalité que vivent les élèves, leurs parents et les enseignants à qui ils imposent de manière brutale et effarante une réforme bâclée et qui ne tient pas réellement compte des besoins des élèves », a-t-il estimé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Pour en savoir plus :

Livre blanc

Réformer les rythmes scolaires pour la rentrée 2013

Télécharger le livre blanc

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Conduire la réforme des rythmes scolaires dans sa commune : quels projets pour quels financements ?


Objectifs :

Sciences-Po Lille et WEKA Formation vous proposent ce cycle de formation afin de vous accompagner dans la réorganisation de votre politique périscolaire et vous aider à mettre en place des solutions concrètes et adaptées à votre territoire.

3 modules de formation à la carte ou en format cycle afin de :

  • Décrypter les enjeux de la réforme des rythmes scolaires pour sa commune
  • Construire ou rénover le projet périscolaire municipal
  • Gérer le partenariat local dans un temps contraint
  • Développer une offre éducative dans un environnement financier dégradé

Posté le par

Recommander cet article