Toulouse : Mme Pau-Langevin vient soutenir au Mirail l’« école ouverte » l’été

Éducation

La ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, est venue soutenir mardi à Toulouse l’initiative d’ « école ouverte » tout l’été, réalisée au collège de Bellefontaine, dans le quartier déshérité du Mirail, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le dispositif national d’« école ouverte » permet d’accueillir depuis vingt ans des jeunes qui ne partent pas en vacances dans des collèges et lycées pour leur proposer du travail scolaire et des activités sportives, culturelles et artistiques. Le collège de Bellefontaine est un des rares établissements à rester ouvert tout l’été parmi les 700 participant à l’opération en France. « 80 % des 390 élèves de l’établissement y participent à un moment ou un autre, chaque jour ils sont 90 », s’est réjoui le principal du collège Denis Demersseman. « Deux enseignants participent à l’opération avec de nombreux assistants d’éducation » et le soutien interministériel de plusieurs autres administrations et des collectivités territoriales, a précisé le principal. Outre les activités quotidiennes, de l’informatique aux sports et à la préparation de l’attestation de sécurité routière, le collège propose des semaines à la mer ou à la montagne, « pour un montant symbolique de 50 euros la semaine », a-t-il ajouté.

Pour renforcer le lien avec les familles, « l’école ouverte » propose aux parents des cours de français ou les forme même au BAFA (brevet d’animateur) pour les associer aux activités, ont expliqué les responsables. « Je ne peux pas, et ne veux pas dire avant que la grande concertation sur l’école soit terminée à la fin septembre, où nous allons porter l’effort, mais des dispositifs comme ici qui suscitent les bonnes volontés des enseignants et parents constituent des expériences très importantes pour surmonter le déterminisme social », a déclaré la ministre. « C’est sans doute plus indispensable ici qu’ailleurs, il ne faut pas saupoudrer les crédits, mais on peut souhaiter qu’il y ait davantage d’expériences aussi positives », a ajouté Mme Pau-Langevin.

La ministre a aussi salué à la fin de sa visite à Bellefontaine une association de parents, « L’école et nous », constituée en 2003 pour aider les parents du quartier souvent défavorisés dans leur relation à l’école. « Ils ne connaissent pas les codes, ils n’osent pas, cette association assure une médiation extrêmement positive », a-t-elle souligné.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum