Une formation à la résolution « non violente » des conflits ?

Éducation

C’est ce que proposent 51 sénateurs à travers une proposition de loi enregistrée le 20 juillet 2011.

Cette proposition de loi cherche à inscrire l’éducation à la résolution non violente des conflits dans les textes de l’Éducation nationale, y voyant un moyen de prévenir la violence en milieu scolaire. Les sénateurs observent que la rue de Grenelle s’est déjà impliquée dans le processus via l’introduction des compétences sociales et civiques dans le socle commun de connaissances et de compétences, notamment autour de thèmes relatifs à la non-violence et à la paix. Cela passerait par plusieurs biais : « l’intégration de cet enseignement dans la formation initiale et continue des enseignants ; l’accès de tous les adultes, travaillant sur un site scolaire, à une formation à la gestion et à la résolution des conflits ; la création d’un institut universitaire spécialisé dans la recherche sur la culture de la non-violence et de la paix et sur l’éducation à la résolution non violente des conflits ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum