Le chômage poursuit sa décrue

Emploi

La France compte 300 000 chômeurs de moins depuis le début du quinquennat.

Au deuxième trimestre 2019, le taux de chômage a continué de baisser, passant de 8,7 % à 8,5 %. « Depuis le début du quinquennat, le nombre de chômeurs a diminué de 300 000 personnes. Le taux de chômage est passé de 9,6 % à 8,5 %, soit le plus bas niveau depuis 10 ans », s’est félicité la ministre du Travail, le 14 août. Cette évolution du chômage s’explique par l’amélioration de tous les indicateurs sur le marché du travail, « qui reflète l’action résolue et cohérente du gouvernement, et notamment des transformations du Code du travail, de l’apprentissage et de la formation professionnelle, qui portent leurs fruits », a ajouté Muriel Pénicaud.

La croissance des marchés et « la fin de la peur de l’embauche, notamment dans les TPE/PME », dynamisent la création d’emplois, surtout en CDI, assure le ministère. Au deuxième trimestre 2019, l’emploi salarié du secteur privé a ainsi augmenté de 0,3 %, avec 62 100 créations nettes d’emploi (après 95 600 au premier trimestre). Ces créations d’emploi le sont, de plus en plus, sur des contrats stables. « En 2018, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, plus de 4 millions de personnes ont été embauchées en CDI », insiste le ministère du Travail. Par ailleurs, l’apprentissage connaît une dynamique jusqu’alors inconnue. Alors qu’en 2018, le nombre d’entrées en apprentissage a connu sa plus forte augmentation depuis 20 ans, de très nombreux nouveaux centres de formation d’apprentis (CFA) ont été enregistrés par les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). Parallèlement, du côté des inégalités entre les femmes et les hommes sur le marché du travail, la mise en œuvre de l’index égalité professionnelle contribue, d’ores et déjà, à mettre les entreprises en mouvement, observe le ministère. Au 2 août, 1 178 entreprises sur 1 253 concernées avaient publié leur indice. Les retardataires s’exposent à des sanctions et les premières mises en demeure ont été envoyées.

« Les réformes du gouvernement portent leurs premiers fruits pour nos concitoyens, répète Muriel Pénicaud. Beaucoup d’emplois sont créés, notamment en CDI, car les entreprises, surtout les petites, n’ont plus peur d’embaucher. Le chômage des jeunes recule, notamment parce que de plus en plus de jeunes trouvent une place en apprentissage » L’appli mon compte-formation sera lancée à l’automne pour permettre à tous les salariés et demandeurs de trouver leur formation, pour choisir leur vie professionnelle. « La bataille pour l’emploi continue », conclut la ministre du Travail.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum