Écrans et familles monoparentales à l’ordre du jour de la Conférence des familles

Enfance et famille

Le gouvernement réunira les acteurs de la politique familiale mardi 5 et mercredi 6 octobre 2021 à Paris, pour une « conférence des familles », la première depuis quinze ans, pour échanger sur les besoins concrets des familles, lancer de nouveaux outils et « préparer l’avenir ».

Contrôler la place des écrans dans la vie des enfants, améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et soutenir les familles monoparentales qui représentent aujourd’hui un quart des familles, seront les grands axes des travaux.

Les enfants mineurs vivant en famille monoparentale sont deux fois plus touchés par la pauvreté que l’ensemble des enfants, selon l’Insee. Les enfants des familles monoparentales et recomposées vivent plus souvent dans un logement surpeuplé.

À l’invitation du secrétaire d’État aux familles Adrien Taquet, la conférence sera clôturée mercredi 6 octobre par le ministre de la Santé Olivier Véran, avec des interventions prévues de la ministre du Travail Élisabeth Borne mercredi et de la ministre déléguée chargée de l’Égalité hommes femmes Élisabeth Moreno mardi 5. Y participeront des représentants des communes, départements, régions, et les unions d’associations familiales.

Cette conférence se donne pour objectifs de « croiser les regards sur les actions conduites ces dernières années » et « débattre de ce qu’il reste à faire, à la lumière des attentes exprimées par les parents ainsi que des témoignages d’experts et de responsables étrangers », canadien, suédois, allemand et norvégien, indique le secrétariat d’État aux Familles.

« La politique familiale est un outil pour répondre aux besoins des familles et assurer le développement des enfants, mais aussi atteindre plusieurs objectifs de politique publique, comme la prévention en matière de santé, d’égalité hommes-femmes, d’emploi », explique-t-on au secrétariat d’État aux Familles.

Un « Protocole d’engagement pour une utilisation raisonnée et raisonnable des écrans chez les mineurs » sera signé.

L’équilibre vie familiale vie professionnelle sera aussi abordé avec la remise à Élisabeth Borne du rapport « Renforcer le modèle français de conciliation entre vie des enfants, vie des parents et vie des entreprises ».

Une nouvelle charte de la parentalité en entreprise sera signée, prenant en compte notamment les familles monoparentales et homoparentales, indique-t-on au secrétariat d’État.

Les débats seront accessibles sur le site solidarites-sante.gouv.fr/Conference-des-familles.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article