La Cnaf et l’ANCV s’engagent pour aider les familles en difficulté à partir en vacances

Enfance et famille

En signant une convention de partenariat, la Cnaf et l’ANCV mettent en commun leur expertise en ingénierie sociale pour mieux repérer et accompagner ces publics dans un projet de vacances.

La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) viennent de signer une convention de partenariat les liant jusqu’au 31 décembre 2012. Les deux partenaires affichent un objectif commun : « faciliter le départ en vacances des personnes les plus en difficulté. »

La Cnaf et l’ANCV partagent la conviction que « la préparation et la réalisation d’un projet de vacances constituent un support innovant, pertinent et efficace d’accompagnement social, favorisant l’épanouissement et le développement personnel de ceux qui en bénéficient. »

À travers cette convention, les deux partenaires mettent en commun leur expertise en ingénierie sociale pour mieux repérer et accompagner ces publics dans un projet de vacances. Il s’agit plus concrètement :

– d’approfondir et de partager leurs réflexions et analyses sur les modalités d’accompagnement au départ en vacances les plus pertinentes. Sur cet axe, la convention va permettre de mener des travaux d’évaluation sur l’impact social des vacances sur les trajectoires de vie des personnes fragiles qui en bénéficient. Les deux partenaires souhaitent renforcer leur action pour l’accueil et l’accompagnement des familles fragilisées au moyen d’une meilleure articulation de leurs aides, voire la création et la diffusion d’outils méthodologiques.

– D’identifier, voire d’expérimenter, de nouvelles formes de soutien envers les familles bénéficiaires, notamment en direction de celles confrontées au handicap.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum