Rentrée scolaire : l’ARS sera bientôt versée

Enfance et famille

La ministre des Solidarité et de la Santé vient d’annoncer le versement de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) à 3 millions de familles.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée le jeudi 16 août en métropole, dans les départements de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique, à environ 5 millions d’enfants et 3 millions de familles. À noter : l’ARS a été versée dès ce jeudi 2 août à Mayotte et dans le département de la Réunion. « L’allocation de rentrée scolaire apporte un soutien à ces familles au moment où elles devront faire face à des dépenses pour la rentrée scolaire », rappelle le ministère.

Soumise à condition de ressources, l’ARS est modulée en fonction de l’âge de l’enfant. Son montant s’élève ainsi à :

  • 367,73 euros pour les enfants de 6 à 10 ans ;
  • 388,02 euros pour les enfants de 11 à 14 ans ;
  • 401,47 euros pour les adolescents de 15 à 18 ans (sauf à Mayotte).

Cette allocation est attribuée pour chaque enfant inscrit en exécution de l’obligation scolaire dans un établissement ou organisme d’enseignement public ou privé et pour les enfants âgés de 16 à 18 ans qui poursuivent leurs études ou qui sont placés en apprentissage, précise le ministère.

Pour la rentrée scolaire 2018, l’ARS peut être versée pour chaque enfant scolarisé né entre le 16 septembre 2000 et le 31 décembre 2012 inclus, et pour chaque enfant plus jeune déjà inscrit en CP. Les parents d’enfants âgés de 6 à 15 ans n’ont aucune démarche à accomplir : l’allocation est versée automatiquement aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions.

Depuis la rentrée 2014, les parents d’adolescents de 16 à 18 ans n’ont plus à fournir de justificatif de scolarité pour bénéficier de cette aide. Une simple déclaration sur l’honneur assurant que l’enfant est bien scolarisé suffit désormais. Enfin, les allocataires dont l’enfant aura 6 ans en 2019 et admis en cours préparatoire à la rentrée doivent adresser un certificat de scolarité pour bénéficier de l’ARS.

Dernier rappel : lorsque les ressources de la famille dépassent légèrement le plafond, celle-ci bénéficie alors d’une allocation de rentrée scolaire à taux réduit, dégressive en fonction de ses revenus.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum