Collectivités locales : vers une stabilisation des effectifs en 2013

Fonction publique

Près de deux collectivités locales sur trois prévoient une stabilisation de leurs effectifs cette année, une proportion en hausse « qui semble signer la fin d’une décennie de croissance soutenue du recrutement » dans la fonction publique territoriale, indique mardi 12 novembre un baromètre.

En 2013, 62 % des collectivités locales prévoient une stabilisation de leurs effectifs, montre ce baromètre conduit auprès de 568 professionnels des ressources humaines par la société de placement de personnel Randstad et le site emploipublic.fr.

L’an dernier, elles étaient 60 % à envisager une stabilisation et 53 % en 2011. Parallèlement, la part des collectivités anticipant une hausse des recrutements recule à 21 %, contre 24 % en 2012.

En ce qui concerne les départs liés à la retraite, davantage de collectivités revoient leurs ambitions à la baisse en matière de recrutement. En 2012, une collectivité sur deux (50 %) pensait remplacer l’intégralité ou presque des départs. En 2013, elles ne sont plus que 43 % à l’envisager.

De 1998 à 2008, les transferts de compétence de l’État vers les collectivités ont fortement augmenté les effectifs de la fonction publique territoriale. La hausse a atteint « 50 % dans les communes et même 200 % dans les communautés de communes », selon le baromètre.

« Mais une fois ces réformes digérées, les effectifs ont amorcé un virage pour se stabiliser à partir de 2010 », souligne-t-il. D’autre part, selon le baromètre, environ deux tiers des collectivités (63 %) envisagent en 2013 de recruter des jeunes en emploi d’avenir, une proportion qui atteint 75 % dans les collectivités du nord-est de la France.
Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques