L’État et le Défenseur des Droits partenaires pour lutter contre les discriminations

Insertion

Le gouvernement et le Défenseur des Droits veulent promouvoir l’égalité et garantir un meilleur accès aux droits aux citoyens.

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, et le Défenseur des Droits, Jacques Toubon, ont signé, le 11 décembre, une convention de partenariat pour « mieux lutter contre les discriminations, promouvoir l’égalité et garantir un meilleur accès aux droits aux citoyens ». Ce partenariat s’articulera autour de trois axes principaux :

  • La complémentarité et la cohérence d’intervention des réseaux territoriaux du ministère et du Défenseur des Droits ;
  • La complémentarité et la réciprocité de leurs expertises en matière de sensibilisation, de formation et d’ingénierie de projet ;
  • L’observation et la production de connaissances sur les inégalités territoriales, les phénomènes discriminatoires et les conditions d’accès aux droits des publics vulnérables.

Dans ce cadre, le Défenseur des droits accompagnera la mise en œuvre des plans territoriaux de lutte contre les discriminations des nouveaux contrats de ville, en lien étroit avec les services locaux de l’État qui assurent le pilotage de ce dispositif. En particulier, sur quatre sites expérimentaux : la communauté urbaine de Plaine Commune (Île-de-France), la commune de Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes), la communauté urbaine de Ouest-Provence (région PACA), une intercommunalité de la région Nord-Picardie.

Sur ces territoires, le Défenseur des droits renforcera son réseau territorial par la désignation des délégués référents à la politique de la ville. En matière de promotion, son intervention consistera à développer des actions de sensibilisation et de formation en direction des professionnels de la politique de la ville, des acteurs associatifs et des habitants. Enfin, il contribuera à la mobilisation des acteurs et favorisera l’inscription des délégués dans les réseaux des acteurs locaux.

Dans le domaine du sport, le partenariat portera, notamment, sur la définition de modules de formation pour lutter contre les discriminations et sur la diffusion plus large d’outils de communication, tels que la campagne #coupdesifflet.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum