Prime d’activité revalorisée : les CAF seront prêtes

Insertion

La branche famille de la Sécurité sociale est mobilisée pour assurer le versement de la prime d’activité revalorisée dès le 5 février 2019.

Réuni le 18 décembre 2018, le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a arrêté les conditions de mise en œuvre de la revalorisation de la prime d’activité prévue par la loi du 24 décembre 2018 portant mesures d’urgence économiques et sociales (Journal officiel du 26 décembre 2018). À l’occasion de la Commission d’action sociale, la Caisse a apporté des précisions sur les conditions de préparation de la branche famille pour la mise en œuvre opérationnelle des mesures annoncées le 10 décembre 2018 par le président de la République.

Après un travail de vérification approfondi avec l’ensemble de ses services, la Cnaf « est en mesure de garantir la faisabilité informatique de cette réforme dans les délais requis ». Le simulateur et la demande en ligne sur www.caf.fr sont à jour au 1er janvier 2019 : tous les nouveaux allocataires qui feront une demande entre le 1er janvier et le 25 janvier 2019 et qui répondent aux conditions prévues, pourront bénéficier d’un paiement le 5 février 2019, conformément aux nouvelles règles prévues. La branche famille de la Sécurité sociale « est mobilisée pour être au rendez-vous ».

La revalorisation « exceptionnelle » de la bonification individuelle de la prime d’activité est inscrite dans un décret du 21 décembre 2018 (Journal officiel du 22 décembre 2018). Ce texte revalorise en effet de 90 euros le montant maximum de la bonification individuelle de la prime d’activité. Versée au titre de chaque membre du foyer bénéficiaire dont les revenus professionnels sont supérieurs à 0,5 SMIC, cette bonification est une fonction croissante de ces revenus jusqu’à un SMIC. Au-delà, le montant de la bonification reste constant. En prenant en compte l’augmentation du SMIC entrée en vigueur le 1er janvier 2019, cette revalorisation de la prime d’activité « permettra d’atteindre une augmentation de 100 euros pour les bénéficiaires rémunérés au SMIC », assure le gouvernement.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum