Un partenariat pour développer des actions en faveur des aidants

Intercommunalité

L’Association Française des Aidants et UNA renforcent leurs liens pour mieux accompagner les proches aidants.

L’Association Française des Aidants et l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles (UNA) ont signé, début janvier, une convention de partenariat visant à « renforcer les coopérations dans le champ de l’accompagnement des aidants ». En 2013, déjà, les deux associations avaient collaboré pour réaliser une enquête auprès du réseau UNA. Celle-ci avait révélé « une très forte mobilisation des structures de soins et de  services à domicile dans l’accompagnement des proches aidants », expliquent les deux associations.

En effet, près de 80 % des structures UNA ont déclaré diffuser de l’information aux proches aidants et environ deux structures sur trois proposent déjà un ou plusieurs services d’accompagnement des aidants. Au programme : des Cafés des Aidants®, mais aussi, plus simplement, une orientation vers les dispositifs locaux. Parmi les structures ne proposant pas encore de prestations de services, plus de la moitié souhaitent mettre en œuvre des actions à destination des aidants, selon les deux signataires de la convention.

Le partenariat conclu début janvier entre UNA et l’Association Française des Aidants doit permettre de renforcer les liens entre les deux entités par :
 

  • Le développement de Cafés des Aidants®, de formation des aidants, d’ateliers santé ;
  • La promotion d’une offre de formation dédiée aux professionnels du réseau UNA autour de la prise en compte des aidants dans la pratique professionnelle ;
  • Des collaborations sur des outils et des programmes d’études ;
  • La réalisation d’actions de lobbying communes et de prises de parole partagées ;
  • La poursuite de leur investissement commun dans l’élaboration de la Journée nationale des aidants.

Florence Leduc, présidente de l’Association Française des Aidants, et Francis Contis, président d’UNA, s’accordent pour rappeler que « la prise en compte des aidants qui accompagnement un proche à domicile est indispensable, mais aussi que la première réponse à leur apporter est des services de qualité pour leur proches ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum