Le Service civique s’étend à l’Europe

Jeunesse

Le gouvernement vient d’annoncer la création de 2 000 missions de Service civique « Europe » par an pour les jeunes.

À quelques jours de la fête de l’Europe du 9 mai, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, et la présidente de l’Agence du Service civique, Béatrice Angrand, se sont rendus à la Maison de l’Europe de l’Eure, à Évreux, pour annoncer le lancement du Service civique « Europe ». Objectif affiché : 1 000 missions de Service civique « Europe » et 1 000 missions de Service civique en Europe par an, d’ici le début de l’année 2022.

Le Service civique « Europe » en France

Les missions de Service civique « Europe » en France seront des outils puissants de sensibilisation et de promotion des valeurs, de la culture et de la citoyenneté européennes, assurent leurs promoteurs. Elles offriront la possibilité à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap, de s’engager auprès d’une grande diversité d’organismes et d’institutions qui œuvrent au quotidien pour la construction européenne, à travers des thématiques aussi diverses que l’éducation, l’environnement, la culture ou encore le sport.

Le Service civique en Europe

Les missions de Service civique en Europe constitueront, quant à elles, des missions de Service civique (de toutes natures) effectuées par de jeunes Français dans l’ensemble des États de l’Union européenne et de ses pays partenaires. Grâce à la mobilité, ces missions apporteront aux jeunes la possibilité de renforcer, enrichir et diversifier leur expérience de l’identité et de la citoyenneté européenne, mais aussi leurs connaissances linguistiques.

La volonté de promouvoir ces deux types de missions s’inscrit dans le cadre du développement du Service civique, volet du plan « 1 jeune, 1 solution ». La mobilisation de l’Agence du Service civique s’accompagnera d’une forte implication des organismes dans les territoires, partenaires importants de l’organisation au quotidien du Service civique. Cela se concrétisera par la création d’un dixième domaine de mission propre à l’engagement des jeunes pour la construction européenne, facilitant l’identification de ces missions pour les jeunes volontaires.

Pour mémoire, l’Agence du Service civique est un groupement d’intérêt public (GIP) créé en 2010. Elle assure la mise en œuvre du Service civique, engagement volontaire de 6 à 12 mois ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Depuis sa création, plus de 500 000 missions de Service civique ont été réalisées par des jeunes volontaires. Dans le cadre du plan France Relance et de son volet « 1 jeune, 1 solution », 100 000 missions supplémentaires par an sont développées pour accompagner les jeunes souhaitant donner du sens à leur engagement pour l’intérêt général.

Posté le par

Recommander cet article