Les élus parisiens autorisent deux aires d’accueil pour les gens du voyage

Lutte contre les exclusions

Le conseil de Paris a donné son feu vert mardi 12 février à la création de deux aires d’accueil pour les gens du voyage, situées dans les bois de Boulogne (XVIe arrondissement) et Vincennes (XIIe).

La création de ces deux aires d’accueil, de 0,53 ha au bois de Vincennes et 0,67 ha au bois de Boulogne, devrait coûter 10 millions d’euros. Elle devra encore recevoir différentes autorisations administratives.

Les élus EELV du conseil de Paris se sont félicités de ce vote et du fait que la ville ait « fait évoluer les projets dans le sens d’une meilleure intégration paysagère ».

La conseillère de Paris UMP Valérie Montandon a au contraire accusé la ville de « remettre en cause la protection du bois de Vincennes ». « Le bois de Vincennes est un site classé et ne doit plus être considéré comme une réserve foncière par la ville de Paris », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum