Coronavirus : mobilisation pour lutter contre l’isolement des personnes fragiles

Personnes âgées

Le ministre des Solidarités et de la Santé a présenté les premières mesures du plan de mobilisation nationale contre l’isolement des personnes fragiles en période de confinement.

Les personnes isolées âgées ou fragiles vivent difficilement les mesures de protection, notamment le confinement, décidées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19. Fin mars, le ministre des Solidarités et de la Santé a donc confié à Jérôme Guedj la mission « d’identifier les leviers qui sont aujourd’hui à la main des pouvoirs publics, des acteurs de terrain et de la société civile pour combattre l’isolement des personnes fragiles – c’est-à-dire, nos aînés et les personnes en situation de handicap – pour le temps de crise, mais aussi pour la période qui suivra. » Olivier Véran demandait également à l’ancien président du conseil départemental de l’Essonne et ancien parlementaire « de proposer et de coordonner un dispositif opérationnel de mobilisation ».

La mission pilotée par Jérôme Guedj, composée d’une équipe opérationnelle de trente experts et acteurs de terrain, a remis, dès le 6 avril, au ministre un rapport comprenant 42 propositions et une première série de recommandations opérationnelles. Olivier Véran a décidé de valider « immédiatement » cinq recommandations ou orientations « permettant de mettre en œuvre un véritable plan de mobilisation nationale contre l’isolement ». Présentation.

Renforcement du dispositif « Croix-Rouge chez vous »

Inauguré le 20 mars par la Croix-Rouge française, ce dispositif destiné aux personnes vulnérables confinées en situation d’isolement social est renforcé depuis le 10 avril. En appelant le 09 70 28 30 00, disponible 7j/7 de 8h à 20h, celles-ci peuvent bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique, être informées sur la situation et orientées, mais aussi commander des produits de première nécessité (denrées alimentaires ou médicaments sur ordonnance) livrés par des bénévoles. En deux semaines, plus de 70 000 appels ont été reçus par la plate-forme et plus de 20 000 paniers ont été livrés par des volontaires de la Croix-Rouge française.

Un message et une responsabilité forte : téléphonez, téléphonez, téléphonez

Le rapport souligne la nécessité, pour les personnes particulièrement fragiles et isolées, d’être régulièrement appelées au téléphone, notamment par les services des communes et des départements, en leur donnant des moyens :

  • Des moyens juridiques, en permettant des partages de fichiers. Par exemple : les communes n’ont pas connaissance des bénéficiaires de l’APA et de la PCH qui vivent sur leur territoire. Après consultation de l’Assemblée des départements de France (ADF), le ministre des Solidarités et de la Santé, en lien avec la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, va prendre des dispositions pour faciliter le partage d’informations et la coordination entre collectivités locales ;
  • Des moyens humains, avec un autre message : « Engagez-vous dans la vie associative et le bénévolat ». Ainsi, à l’initiative de Gabriel Attal, secrétaire d’État chargé de la Jeunesse, 30 000 jeunes en service civique sont mis à la disposition des mairies et des acteurs locaux pour des missions directement liées au maintien du lien social. 230 000 personnes se sont inscrites sur la plate-forme jeveuxaider.gouv.fr ;
  • Des moyens humains encore, par la mobilisation des voisins avec le kit « Voisins solidaires », mais aussi des facteurs, des gardiens d’immeuble, pour signaler et soutenir les personnes fragiles isolées.

Des outils pour les communes et les départements

En lien avec les associations d’élus, la mission a élaboré des « outils très concrets » pour faciliter la mobilisation des communes et des conseils départementaux, en s’appuyant sur :

  • Un plan d’action territorial partant des 10 besoins du quotidien des personnes âgées et la mise en place d’une cellule de coopération locale contre l’isolement, à implanter au plus vite dans chaque territoire, au plus près des réponses à apporter ;
  • Une grille d’évaluation téléphonique de la fragilité.

Des ressources permises par les nouvelles technologies

Dans les Ehpad et les établissements pour personnes en situation de handicap, comme pour les acteurs du domicile, le maintien du lien social est rendu extrêmement compliqué par les mesures de protection sanitaire. Néanmoins, des solutions existent. La mission les a identifiées et recense, dans un annuaire, toutes les ressources offertes par les nouvelles technologies et les acteurs de la Silver économie.

La diffusion des bonnes pratiques et des initiatives locales

Une plate-forme hébergée par le site du ministère des Solidarités et de la Santé va permettre de partager et capitaliser les bonnes pratiques et les initiatives locales en matière de lutte contre l’isolement, « permettant à chacun de s’en saisir et de s’engager, à titre individuel ou collectif ».

La mission confiée à Jérôme Guedj se poursuit « pour décliner les mesures retenues, entraîner la société, diffuser les bonnes pratiques, positiver, auprès du grand public, cette démarche de lutte contre l’isolement partant des acteurs associatifs, des collectivités locales et de l’État », précise Olivier Véran.

Posté le par

Recommander cet article