Les résultats de la consultation sur la place des personnes âgées dans la société

Personnes âgées

La consultation citoyenne conduite par Make.org a permis de dégager quatre principaux axes d’action.

Menée par Make.org et soutenue par le ministère délégué chargé de l’Autonomie, la consultation « Comment améliorer la place des personnes âgées dans notre société ? » s’est tenue du 18 décembre 2020 au 9 février 2021. Ses résultats ont été présentés à la ministre déléguée le mardi 11 mai 2021. Brigitte Bourguignon a salué « la forte participation citoyenne » suscitée par cette consultation. De fait, celle-ci a réuni 53 883 participants, qui ont déposé 1 788 propositions, pour un total de 383 165 votes. Cette mobilisation des citoyens a permis d’aborder une large palette de sujets et de dégager quatre principaux axes d’action. Ces derniers participeront au développement de nouvelles initiatives, assure la ministre déléguée.

L’aménagement et la création de lieux de vie adaptés et ouverts sur l’extérieur

Les citoyens ont largement plébiscité l’encouragement du bien vieillir « chez soi » pour les personnes âgées, avec des domiciles et services adaptés, des Ehpad rénovés et ouverts sur l’extérieur, ainsi que de nouvelles formes d’habitat. Rappelant les actions déjà engagées en ce sens, Brigitte Bourguignon a affirmé qu’elles seront prochainement renforcées, entre autres, par le développement des habitats inclusifs, partagés, ou encore de l’accueil familial.

Renforcer le soutien aux aidants et l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie

Les participants ont insisté sur l’urgence de soutenir davantage les proches aidants. Ils ont aussi pointé la nécessité de revaloriser les professions du grand âge et de l’autonomie, pour améliorer l’attractivité du secteur. La ministre a répété sa détermination et ses actions mises en œuvre depuis l’été 2020 pour y parvenir. Celles-ci doivent s’amplifier dans les prochains mois, avec le développement de solutions de répit pour les aidants et de nouvelles concrétisations du plan d’action pour les métiers.

Respecter la liberté de choix et la citoyenneté des aînés

Les citoyens ont également insisté sur l’importance d’écouter davantage les personnes âgées et de valoriser leurs expériences, pour qu’elles soient véritablement parties intégrantes de notre société. Brigitte Bourguignon va continuer de valoriser les initiatives des collectivités territoriales, des associations et des établissements qui s’inscrivent dans cette démarche. Elle invite l’ensemble des acteurs concernés à s’emparer de ce sujet pour renforcer l’accès aux droits et changer le regard sur l’âge.

Renforcer les solidarités intergénérationnelles et lutter contre l’isolement

Enfin, les participants ont rappelé que la lutte contre l’isolement des aînés et le renforcement des solidarités et des échanges entre les générations seront primordiaux pour sortir de la crise. Brigitte Bourguignon a rappelé la mobilisation de 10 000 services civiques supplémentaires auprès des personnes âgées vulnérables et la création d’un comité stratégique de lutte contre l’isolement. La ministre déléguée entend aussi contribuer au développement des jumelages entre les Ehpad et les écoles, ainsi que des cohabitations intergénérationnelles.

« Le succès de la consultation de Make.org me conforte dans l’idée que le combat pour changer le regard sur l’âge doit mobiliser toute la société. Je crois profondément que le lien intergénérationnel est la clé du vivre ensemble demain », a conclu Brigitte Bourguignon.

Posté le par

Recommander cet article