Lutte contre l’isolement des personnes âgées : lancement du comité stratégique

Personnes âgées

Le gouvernement vient de créer un comité stratégique de lutte contre l’isolement des personnes âgées.

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie a lancé, le 15 février 2021, le comité stratégique de lutte contre l’isolement des personnes âgées, co-animé par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Directement présidée par Brigitte Bourguignon, cette nouvelle instance réunit toutes les parties prenantes : secteur associatif, associations d’élus locaux, caisses de retraites, acteurs de l’habitat, fondations, administrations, acteurs de l’économie sociale et solidaire.

L’objectif principal du comité stratégique est de favoriser une connaissance mutuelle entre ses membres, afin de développer une culture commune et partagée de la lutte contre l’isolement. La ministre déléguée chargée de l’Autonomie a déjà engagé, avec la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, un plan d’action gouvernemental, avec une première concrétisation qui a pris la forme d’un vade-mecum à destination des élus locaux. Co-construit avec eux, cet outil présente les bons réflexes et valorise les bonnes pratiques locales en matière de lutte contre l’isolement, notamment en cette période de crise sanitaire.

Le deuxième objectif est de bâtir, avec les membres du comité, des solutions pour prévenir et lutter contre l’isolement social. En s’inspirant d’actions qui ont fait leurs preuves et en faisant remonter du terrain les difficultés et freins rencontrés par les acteurs, ils pourront construire ensemble des solutions pour répondre au défi de l’isolement. Par ailleurs, une feuille de route de lutte contre l’isolement des personnes âgées, en cours d’élaboration, sera présentée et travaillée avec l’ensemble des acteurs.

Lors du lancement du comité stratégique, Brigitte Bourguignon a présenté les premières grandes ambitions :

  • Encourager la citoyenneté, sensibiliser le grand public et lutter contre l’âgisme

Il faut parvenir à changer le regard et les représentations sur les personnes âgées, à intéresser la société au sujet du vieillissement et de l’isolement.

  • Prévenir et rompre l’isolement

Le comité travaillera à la construction d’un réseau d’acteurs variés avec, par exemple, les intervenants à domicile, les commerçants de proximité ou les acteurs culturels et sociaux, pour mieux identifier les personnes vulnérables. Si la solitude touche les personnes âgées à domicile, il s’agira également de travailler sur la solitude des personnes en établissements.

  • Renforcer une politique territoriale de proximité

Les élus locaux, dans les communes et leurs CCAS, mais aussi les intercommunalités et les départements ont un rôle majeur à jouer dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

  • Diffuser les initiatives fructueuses et les bonnes pratiques

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie juge essentiel de dresser un état des lieux des différents outils et dispositifs qui existent.

Des groupes de travail ou ateliers seront constitués à l’issue de ce premier comité stratégique, afin d’avancer sur ces premiers chantiers prioritaires. Le comité en format plénier se réunira deux fois par an pour dresser le bilan des travaux que les différents groupes auront menés dans l’intervalle.

Posté le par

Recommander cet article