La mission du gérontopôle de Toulouse est reconduite

Personnes âgées

Le gérontopôle de Toulouse conduit un travail de dépistage des fragilités et de prévention de la perte d’autonomie.

En visite au gérontopôle de Toulouse, le 7 septembre, la ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, a annoncé la reconduction de sa mission. Ce gérontopôle constitue un pôle de référence gériatrique de niveau international, qui mène, en lien avec les médecins généralistes et les acteurs institutionnels locaux, un travail de dépistage des fragilités et de prévention de la perte d’autonomie, dirigé par le Pr Bruno Vellas.

« Les politiques de prévention à destination des personnes âgées sont insuffisamment développées et les acteurs de la prise en charge ne sont pas assez sensibilisés à leur importance », constate la ministre. Rappel : le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) a évalué que la seule réduction des durées d’hospitalisation des personnes âgées pourrait dégager des marges de manœuvre supérieures à 2 milliards d’euros.

Pour Michèle Delaunay, « la prévention est pourtant nécessaire, de même que l’amélioration des parcours de santé des personnes âgées et de la coordination entre les acteurs. » C’est pourquoi, en lien avec la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, elle vient de confirmer la mission du gérontopôle de Toulouse, en saluant la qualité de ses travaux et de ses études.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum